eso1211fr-be — Communiqué de presse photo

Des galaxies deviennent proches et intimes

Le VST capture l’image de collisions dans un jeune amas de galaxies

7 mars 2012

Le VST (VLT Survey Télescope) à l’Observatoire de Paranal de l’ESO au Chili a photographié un groupe fascinant de galaxies en interactions dans l’amas de galaxies d’Hercule. La finesse de cette nouvelle image et les centaines de galaxies photographiées en détail en moins de trois heures d’observation témoignent de la grande puissance du VST et de son énorme caméra OmegaCAM pour explorer l’Univers proche.

L'amas de galaxies d'Hercule (aussi connu en tant qu'Abell 2151) se situe à environ 500 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation d'Hercule. Par de nombreux points, il ne ressemble à aucun autre groupement galactique. Il a à la fois une forme plutôt irrégulière, il contient une grande variété de types de galaxies, particulièrement jeunes, des galaxies spirales à formation d'étoiles et l'on n'y voit pas de galaxies elliptiques géantes.

Cette nouvelle image a été prise avec le VST, le plus récent des équipements de l'Observatoire de Paranal de l'ESO au Chili (eso1119).Le VST est un télescope dédié aux grands relevés équipé d'OmegaCAM, une caméra de 268 mégapixels qui fournit des images couvrant de larges zones du ciel. Normalement, seuls les petits télescopes peuvent photographier en une seule pose des objets aussi grands que celui-ci, mais le VST avec ses 2,6 mètres de diamètre n'a pas seulement un grand champ, il bénéficie également des superbes conditions du site de Paranal pour réaliser très rapidement des images très fines et très profondes.

On peut voir sur cette image des paires de galaxies qui se rapprochent intimement et s'apprêtent à fusionner pour former de plus grandes galaxies uniques. Les nombreuses interactions et le nombre important de galaxies spirales, riches en gaz, en train de former des étoiles dans l'amas d'Hercule, font que ses membres ressemblent aux jeunes galaxies de l'Univers le plus lointain [1]. A cause de cette similitude, les astronomes pensent que l'amas de galaxies d'Hercule est un amas relativement jeune. C'est un groupe de galaxies brillant et dynamique qui va évoluer un jour en un amas plus comparable aux amas de galaxies plus vieux qui sont les plus courants dans notre voisinage galactique.

Les amas de galaxies se forment quand de plus petits groupes de galaxies se rassemblent sous l'effet de leur attraction gravitationnelle. Alors que ces groupes se rapprochent les un des autres, l'amas devient plus compact et plus sphérique. Dans le même temps, les galaxies elles-mêmes se rapprochent les unes des autres et beaucoup commencent à interagir. Même si les galaxies spirales sont les plus nombreuses dans les groupes initiaux, les collisions galactiques déforment finalement leur structure spirale et expulsent leur gaz et leur poussière, stoppant la grande majorité de la formation stellaire. C'est la raison pour laquelle la plupart des galaxies des amas évolués sont elliptiques ou irrégulières. Une ou deux galaxies elliptiques, formées à partir de la fusion de galaxies plus petites et pleines de vielles étoiles, résident habituellement au centre de ces vieux amas.

On pense que l'amas de galaxies d'Hercule est le fruit du regroupement d'au moins trois petits amas et groupes de galaxies qui sont actuellement en train de se regrouper pour former une plus grande structure. De plus, l'amas lui-même est en train de fusionner avec d'autres grands amas pour former un superamas de galaxies. Ces regroupements géants d'amas sont parmi les plus grandes structures de l'Univers. Avec son grand champ et sa qualité d'images, OmegaCAM sur le VST est idéal pour étudier la périphérie des amas de galaxies, là où se déroulent les interactions encore peu comprises entre les amas.

Cette magnifique image ne montre pas seulement les galaxies de l'amas de galaxies d'Hercule, mais aussi de nombreux objets faibles et flous en arrière-plan. Ce sont des galaxies qui sont bien plus éloignées de nous. Plus proches de nous, plusieurs étoiles brillantes de la Voie Lactée sont aussi visibles au premier plan et il y a même quelques astéroïdes qui ont laissé de petites trainées en se déplaçant lentement sur le champ de l'image pendant le temps de pose de la prise de vue.

Notes

[1] Les objets de l‘Univers très lointains sont vus tels qu’ils étaient quand ils étaient bien plus jeunes, car il faut plusieurs milliards d’années à leur lumière pour nous atteindre.

Plus d'informations

Le VST est le résultat d'une association entre l'Observatoire Astronomique de Capodimonte de l'INAF à Naples, en Italie et l'ESO. L'INAF a conçu et fabriqué le télescope en coopération avec des industries italiennes de premier plan alors que l'ESO était responsable de la coupole et du travail d'ingénierie civile sur le site. La caméra OmegaCAM du VST a été conçue et fabriquée par un consortium comprenant des instituts aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie, avec une contribution majeure de l'ESO. Cet équipement est exploité par l'ESO qui est également responsable de l'archivage et de la distribution des données obtenues avec ce télescope.

L'année 2012 marque le 50e anniversaire de la création de l'Observatoire Européen Austral (ESO). L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 40 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Rodrigo Alvarez
Planetarium, Royal Observatory of Belgium
Brussels, Belgium
Tel: +32 2 474 70 50
Email: eson-belgium@eso.org

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT and Survey Telescopes Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1211.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1211fr-be
Nom:Abell 2151
Facility:VLT Survey Telescope

Images

L’image de l’amas de galaxies d’Hercules réalisée par le VST
L’image de l’amas de galaxies d’Hercules réalisée par le VST
Morceaux choisis de l’image de l’amas de galaxies d’Hercule prise par le VST
Morceaux choisis de l’image de l’amas de galaxies d’Hercule prise par le VST
Localisation de l’amas de galaxies d’Hercule
Localisation de l’amas de galaxies d’Hercule
Image grand champ de l’amas de galaxies d’Hercule
Image grand champ de l’amas de galaxies d’Hercule

Vidéos

Zoom sur l’amas de galaxies d‘Hercule
Zoom sur l’amas de galaxies d‘Hercule
Panorama de l’amas de galaxies d’Hercule
Panorama de l’amas de galaxies d’Hercule

Voir aussi notre