eso1704fr-be — Communiqué de presse institutionnel

Signature de contrats concernant les miroirs et les capteurs de l’ELT

18 janvier 2017

Ce jour au siège de l’ESO s’est tenue une cérémonie de signature de quatre contrats portant sur des composants essentiels de l’Extremely Large Telescope (ELT) que l’ESO construit. Ces contrats concernaient : la fabrication des vastes miroirs secondaire et tertiaire du télescope par l’entreprise SCHOTT ; la fourniture des cellules miroir destinées à soutenir ces deux miroirs, par le Groupe SENER ; et la fourniture des capteurs qui composent l’essentiel du système de contrôle du vaste miroir primaire segmenté de l’ELT, par le consortium FAMES. Le miroir secondaire sera le plus grand miroir installé sur un télescope et le plus grand miroir convexe conçu à ce jour.

La construction de l’ELT qui, avec ses 39 mètres de diamètre, s’affirmera bientôt comme le plus grand télescope au monde opérant dans l’optique et le proche infrarouge, progresse. Le fonctionnement du télescope géant repose sur un système optique complexe, constitué de cinq miroirs, totalement inédit, et requiert des éléments optiques et mécaniques à la pointe de la technologie actuelle.

Le Directeur Général de l’ESO, Tim de Zeeuw, et les représentants des trois entreprises industrielles des Etats Membres de l’ESO, viennent de signer les contrats de fabrication de certains de ces composants clés du télescope.

En introduction à la cérémonie, Tim de Zeeuw déclara : “C’est un grand plaisir pour moi de signer aujourd’hui ces quatre contrats, qui tous concernent des composants essentiels du système optique révolutionnaire de l’ELT. Ils attestent de la rapidité de construction de ce télescope géant, dont la première lumière est prévue pour 2024. Nous à l’ESO sommes impatients de travailler avec SCHOTT, SENER et FAMES – les trois principaux partenaires industriels de nos Etats membres.”

Les deux premiers contrats ont été signés avec SCHOTT par Christoph Fark, vice-président exécutif. Ils concernent le moulage des deux plus grands miroirs simples de l’ELT – le miroir secondaire de 4,2 mètres de diamètre et le miroir tertiaire de 3,8 mètres de diamètre, à partir de la céramique faible dispersion Zerodur© conçue par SCHOTT [1].

A l’extrémité supérieure de la structure du télescope, bien au-dessus du miroir primaire de 39 mètres de diamètre, figurera le miroir secondaire, le plus grand installé sur un télescope et le plus grand miroir convexe produit à ce jour [2]. Le miroir tertiaire, de forme concave, est également un composant inhabituel du télescope [3]. Les dimensions des miroirs secondaire et tertiaire de l’ELT rivaliseront avec celles des miroirs primaires de nombreux télescopes modernes, dédiés à la recherche. Leurs masses atteindront respectivement les 3,5 et 3,2 tonnes [4]. Le miroir secondaire doit être livré fin 2018, le miroir tertiaire en juillet 2019.

Le troisième contrat a été signé avec le groupe SENER par Diego Rodriguez, directeur du département spatial. Il concerne la fourniture des cellules de soutien particulièrement sophistiquées des miroirs secondaire et tertiaire de l’ELT, ainsi que des systèmes optiques complexes associés qui permettront à ces miroirs massifs et flexibles à la fois de conserver leurs formes et des positions appropriées au sein du télescope. Seule une grande précision est garante d’une qualité d’image optimale.

Le quatrième contrat a été signé par Didier Rozière, Directeur Général (FAMES, Fogale) et Martin Sellen, Directeur Général (FAMES, Micro-Epsilon), pour le consortium FAMES, qui se compose de Fogale et Micro-Epsilon. Le contrat porte sur la fabrication de 4608 capteurs au total, destinés à équiper les 798 segments hexagonaux du miroir primaire de l’ELT [5].

Ces capteurs sont les plus précis jamais utilisés sur un télescope : ilsl sont capables de mesurer des positions relatives avec une précision de quelques nanomètres seulement. Ils constituent un élément essentiel du système complexe dont la tâche consistera à détecter, en continu, les positions relatives de chacun des segments du miroir primaire de l’ELT, et permettra aux segments de collaborer afin de constituer un système d’imagerie parfait. Réaliser ces capteurs dotés de la précision requise, en livrer plusieurs milliers dans des délais nécessairement très courts, constituent deux énormes défis.

A cette cérémonie de signature ont également assisté d’autres hauts représentants des entreprises concernées et de l’ESO. Elle fut l’occasion, pour les représentants des entreprises contractuelles impliquées dans la production des nombreux composants optiques et mécaniques du télescope géant, de se rencontrer de manière informelle, au tout début de leur collaboration à l’édification du plus grand œil jamais tourné vers le ciel.

Notes

[1] A l’origine, Zerodur fut développé pour les besoins des télescopes astronomiques datant de la fin des années 1960. Ce matériau se caractérise par une dilatation thermique quasi nulle, ce qui signifie qu’il ne se dilate pas sous l’effet de grandes variations de température. Chimiquement parlant, ce matériau présente une grande résistance et peut subir un polissage avancé. La couche réfléchissante réelle, composée d’aluminium ou d’argent, est généralement vaporisée sur la surface lissée peu avant que le télescope n’entre en service. De nombreux télescopes équipés de miroirs Zerodur ont opéré, des décennies durant, sans rencontrer le moindre problème. Tel est le cas par exemple du Très Grand Télescope de l’ESO au Chili.

[2] S’agissant d’un miroir asphérique fortement convexe, la fabrication du secondaire constitue un défi considérable et sa réalisation offrira un remarquable exemple d’ingénierie optique de précision. A l’instar de nombreux autres composants de l’ELT, il s’affirmera comme une première dans ce domaine de la technologie. Le poids total du miroir secondaire et de son système de maintien avoisine les 12 tonnes – et parce qu’il surplombe le miroir primaire, un grand soin devra être apporté afin d’éviter qu’il ne chute !

[3] La plupart des grands télescopes actuels, tels le VLT et le Télescope Spatial Hubble du consortium NASA/ESA, n’utilisent que deux miroirs courbes pour générer une image. Dans ces cas, un miroir tertiaire est parfois ajouté pour focaliser la lumière en un point – typiquement, ce miroir est petit et plat. Le miroir tertiaire de l’ELT sera quant à lui également doté d’une surface courbe. L’utilisation de trois miroirs permettra d’acquérir une image de qualité supérieure sur un champ de vue plus étendu que ne l’aurait permis un système composé de deux miroirs.

[4] Le contrat portant sur le polissage du miroir secondaire a déjà été attribué.

[5] A ce jour, 3288 segments ont été commandés (dans le cadre de la première phase de l’ELT). 1320 autres seront ajoutés lors de la seconde phase de l’ELT, ce qui portera leur nombre total à 4608.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel.

Liens

  • Informations complémentaires concernant l’ELT
  • Informations complémentaires concernant SCHOTT
  • Informations complémentaires concernant le Groupe SENER
  • Informations complémentaires concernant Fogale et Micro-Epsilon (consortium FAMES)

Contacts

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1704.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1704fr-be
Nom:Extremely Large Telescope
Type:Unspecified : Technology : Observatory : Telescope
Facility:Extremely Large Telescope

Images

The optical system of the ELT showing the location of the mirrors
The optical system of the ELT showing the location of the mirrors
Seulement en anglais
Signatures for contracts with SCHOTT for the ELT M2 and M3 mirror blanks
Signatures for contracts with SCHOTT for the ELT M2 and M3 mirror blanks
Seulement en anglais
Signature of contract with SENER for the ELT's M2 and M3 mirror cells
Signature of contract with SENER for the ELT's M2 and M3 mirror cells
Seulement en anglais
Signature of contract with FAMES consortium for ELT primary mirror edge sensors
Signature of contract with FAMES consortium for ELT primary mirror edge sensors
Seulement en anglais
Signature ceremony for contracts for casting ELT's M2 and M3 mirrors
Signature ceremony for contracts for casting ELT's M2 and M3 mirrors
Seulement en anglais
Contract ceremony for the ELT's M2 and M3 mirror cells
Contract ceremony for the ELT's M2 and M3 mirror cells
Seulement en anglais
Contract ceremony for the ELT's M1 edge sensors
Contract ceremony for the ELT's M1 edge sensors
Seulement en anglais
Participants in the ELT contract signature ceremony at ESO Headquarters
Participants in the ELT contract signature ceremony at ESO Headquarters
Seulement en anglais
The optical system of the ELT showing the location of the mirrors
The optical system of the ELT showing the location of the mirrors
Seulement en anglais

Vidéos

ESOcast 93 Light: Kick-off for Mirrors and Sensors for Biggest Eye on the Sky (4K UHD)
ESOcast 93 Light: Kick-off for Mirrors and Sensors for Biggest Eye on the Sky (4K UHD)
Seulement en anglais

Voir aussi notre