Communiqués de presse 2012

Subscribe to esonews mailing list.
eso1233fr — Communiqué de presse photo
Ceci N’est Pas Une Pipe
15 août 2012: Tout comme René Magritte a écrit « Ceci n’est pas une pipe » sur son fameux tableau, il ne s’agit pas là non plus d’une pipe. Il s’agit cependant d’une image d’une partie d’un vaste nuage sombre de poussière interstellaire appelé la nébuleuse de la Pipe. Cette nouvelle image très détaillée de ce que l’on appelle aussi Barnard 59 a été réalisée par la caméra WFI (Wide Field Imager) sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de la Silla de l’ESO. Par coïncidence, cette image est dévoilée au 45e anniversaire de la mort du peintre.
eso1232fr — Communiqué de presse institutionnel
Choisissez ce que va observer le VLT & Tweetez votre chemin jusqu’au VLT
8 août 2012: L’ESO construit et gère quelques un des télescopes les plus avancés sur Terre dont le très grand télescope, le VLT, à l’Observatoire de Paranal. Cette machine gigantesque a réalisé de nombreuses découvertes fascinantes sur l’Univers. Maintenant, pour la première fois, vous pouvez décider quoi observer avec le VLT, ou même gagner un magnifique voyage dans le désert chilien d’Atacama afin d’aider vous-même à la réalisation des observations.
eso1231fr — Communiqué de presse photo
Un tourbillon bleu dans la rivière
1 août 2012: Une nouvelle image prise avec le très grand télescope (VLT) de l’ESO montre la galaxie NGC 1187. Cette impressionnante galaxie spirale se situe à 60 millions d’années-lumière de la Terre dans la constellation de l’Eridan. NGC1187 a été le théâtre de deux explosions de supernova au cours des trente dernières années, la dernière ayant eu lieu en 2007. Cette image de la galaxie est la plus détaillée réalisée à ce jour.
eso1230fr — Communiqué de presse scientifique
Les plus grosses étoiles ne vivent pas seules
26 juillet 2012: Une nouvelle étude, réalisée avec le très grand télescope (VLT) de l’ESO, a montré que la plupart des étoiles de grande masse très brillantes, qui conditionnent l’évolution des galaxies, ne vivent pas seules. Pratiquement les trois quarts de ces étoiles se révèlent avoir à proximité une étoile « compagne », bien plus que ce que l’on imaginait auparavant. Etonnamment, la plupart de ces binômes connaissent des interactions qui les perturbent, comme des transferts de masse d’une étoile à l’autre et environ un tiers de ces binômes est même supposé fusionner pour ne former au final qu’une seule étoile. Les résultats de cette étude sont publiés dans l’édition du 27 juillet 2012 de la revue Science.
eso1229fr — Communiqué de presse institutionnel
APEX participe à l’observation la plus précise jamais réalisée
18 juillet 2012: Une équipe internationale d’astronomes a observé le cœur d’un quasar lointain avec une précision sans précédent, deux millions de fois plus fine que la vision humaine. Ces observations, réalisées en connectant pour la première fois le télescope APEX (Atacama Pathfinder Experiment) [1] à deux autres télescopes situés dur des continents différents, constituent une étape cruciale vers le fabuleux objectif scientifique du projet « Event Horizon Telescope » [2] : photographier les trous noirs supermassifs au centre de notre galaxie et des autres.
eso1228fr — Communiqué de presse scientifique
Les galaxies noires de l’Univers primordial observées pour la première fois
11 juillet 2012: Pour la première fois, des galaxies noires ont été observées. Les galaxies noires correspondent à l’une des premières phases de la formation des galaxies, prédite par la théorie, mais qui n’avait jamais été observée jusqu’à présent. Ces objets sont essentiellement des galaxies riches en gaz et sans étoiles. En utilisant le très grand télescope de l’ESO, le VLT, une équipe internationale a détecté ces objets difficiles à voir en les voyant briller alors qu’ils étaient illuminés par un quasar.
eso1227fr — Communiqué de presse scientifique
Une nouvelle manière de sonder l’atmosphère des exoplanètes
27 juin 2012: Pour la première fois, une nouvelle technique ingénieuse a permis à des astronomes d’étudier en détail l’atmosphère d’une exoplanète – même si elle ne passe pas devant son étoile. Une équipe internationale a utilisé le VLT de l’ESO afin de capturer de manière directe le faible rayonnement émis par la planète Tau Bootis b. Ils ont étudié l’atmosphère de la planète et mesuré précisément son orbite et sa masse pour la première fois – résolvant ainsi un problème vieux de 15 ans. Etonnamment, l’équipe à également trouvé que l’atmosphère de la planète semble être plus froide dans sa partie supérieure, à l’inverse de ce qui était attendu. Le résultat sera publié dans l’édition du 28 juin de la revue Nature.
eso1226fr — Communiqué de presse photo
Le VLT regarde de près NGC 6357
20 juin 2012: Le très grand télescope de l’ESO, le VLT, a pris l’image la plus détaillée d’une partie spectaculaire de la nurserie stellaire appelée NGC 6357. L’image montre de nombreuses jeunes étoiles chaudes, des nuages de gaz lumineux et des formations de poussière bizarres sculptées par le rayonnement ultraviolet et les vents stellaires.
eso1225fr — Communiqué de presse institutionnel
L’ESO va construire l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel
11 juin 2012: L’ESO va construire le plus grand télescope au monde observant dans le visible et l’infrarouge. Aujourd’hui, à l’occasion de sa réunion à Garching, le Conseil de l’ESO a en effet approuvé le programme du télescope géant européen (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) en attendant la confirmation des votes dits ad referendum [1] de quatre des pays membres. L’E-ELT commencera ses opérations scientifiques au début de la prochaine décennie.
eso1224fr — Communiqué de presse institutionnel
Le Roi d’Espagne visite l’Observatoire de Paranal de l’ESO
7 juin 2012: Mercredi 6 juin, Sa Majesté Juan Carlos I, Roi d’Espagne, a visité l’Observatoire de Paranal de l’ESO, où il a rencontré les Présidents du Chili, de Colombie, du Mexique et du Pérou ainsi que d’autres hauts représentants présentent à Paranal pour le quatrième Sommet de l’Alliance Pacifique.
eso1223fr — Communiqué de presse institutionnel
L’Observatoire de Paranal de l'ESO accueille le quatrième sommet de l'Alliance du Pacifique
6 juin 2012: Les présidents du Chili, de la Colombie, du Mexique et du Pérou sont réunis aujourd'hui à l'Observatoire Paranal de l'ESO situé dans le désert de l'Atacama au Chili, pouvant ainsi admirer de leurs propres yeux les télescopes et les technologies les plus avancés du site phare de l'ESO. Les présidents sont réunis à Paranal dans le cadre du quatrième Sommet de l'Alliance du Pacifique, au cours duquel l'Accord-Cadre de l'Alliance a été ratifié.
eso1222fr — Communiqué de presse photo
ALMA tourne son regard vers Centaurus A
31 mai 2012: Une nouvelle image du centre de la très caractéristique galaxie Centaurus A, réalisée avec ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) met clairement en évidence l’extraordinaire capacité de ce nouvel observatoire pour voir au travers des bandes de poussières opaques qui obscurcissent le centre galactique. ALMA est actuellement dans sa toute première phase d'observations scientifiques et bien qu’il soit encore en construction, il s'affirme déjà comme le plus puissant télescope de sa catégorie. L'observatoire vient tout juste de publier l'Appel à Propositions pour son prochain cycle d'observations, au cours duquel le télescope disposera de capacités d'observation encore accrues.
eso1221fr — Communiqué de presse photo
Un regard plus profond sur la galaxie Centaurus A
16 mai 2012: L'observatoire Européen Austral a réalisé une nouvelle image de l'étrange galaxie Centaurus A. Avec un temps de pause total supérieur à 50 heures, il s'agit là très probablement de l'image la plus profonde de cet objet curieux et spectaculaire jamais obtenue. Cette image a été créée avec la caméra WFI du télescope MGP/ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili.
eso1220fr — Communiqué de presse photo
VISTA observe une grande boule d’étoiles
9 mai 2012: Une nouvelle image de Messier 55 réalisée par VISTA, le télescope de l’ESO dédié aux grands sondages de l’Univers dans l’infrarouge, montre des dizaines de milliers d’étoiles serrées les unes contre les autres ressemblant ainsi à un essaim d’abeilles. Au-delà du fait que ces étoiles sont entassées dans un espace relativement petit, elles sont parmi les plus anciennes de l’Univers. Les astronomes étudient Messier 55 et d’autres objets anciens similaires, appelés amas globulaires, afin de comprendre comment les galaxies évoluent et les étoiles vieillissent.
eso1219fr — Communiqué de presse photo
La poussière proche de la Ceinture d’Orion passée au crible
2 mai 2012: Une nouvelle image des environs de la nébuleuse par réflexion Messier 78, juste au nord de la Ceinture d’Orion, révèle des nuages de poussière cosmique « enfilés » dans la nébuleuse comme un rang de perles. Les observations, réalisées avec le télescope APEX (Atacama Pathfinder Experiment) [1], utilisent le rayonnement thermique des grains de poussière interstellaire pour montrer aux astronomes les endroits où de nouvelles étoiles sont en cours de formation.
eso1218fr — Communiqué de presse photo
Un amas dans un amas
25 avril 2012: L’amas d’étoiles NGC 6604 est dévoilé sur cette nouvelle image prise avec la caméra WFI installée sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l’Observatoire La Silla au Chili. Il est souvent négligé au bénéfice de son voisin plus important tel que celui de la nébuleuse de l’Aigle (également connu en tant que Messier 16), qui se situe à peine plus loin. Mais le cadre de cette image, qui situe cet amas d’étoiles au cœur d’un paysage de nuages de gaz et de poussière environnants, révèle la beauté propre de NGC 6604.
eso1217fr — Communiqué de presse scientifique
Une atteinte sérieuse à la théorie de la matière noire ?
18 avril 2012: L’étude la plus précise jamais réalisée sur les mouvements des étoiles dans la Voie Lactée n’a trouvé aucune preuve de la présence de matière noire dans une zone relativement grande autour du Soleil. Selon la théorie largement acceptée, le voisinage du Soleil était supposé être rempli de matière noire, une mystérieuse substance invisible que l’on ne peut détecter que de manière indirecte, grâce à la force gravitationnelle qu’elle exerce. Mais, une nouvelle étude menée par une équipe d’astronomes au Chili a trouvé que cette théorie ne concordait pas avec les faits observationnels. On peut donc supposer que les tentatives de détection de manière directe des particules de matière noire sur Terre risquent très probablement de n’apporter aucun résultat.
eso1216fr — Communiqué de presse scientifique
ALMA dévoile le fonctionnement d'un système planétaire proche
12 avril 2012: Un nouvel observatoire, encore en construction, a permis aux astronomes de faire une découverte capitale pour comprendre un système planétaire proche et leur a fourni des données essentielles pour comprendre comment de tels systèmes se forment et évoluent. Les astronomes utilisant le réseau d’antennes millimétrique et submillimétrique de l'Atacama (ALMA pour Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) ont découvert que les planètes orbitant autour de l'étoile Fomalhaut devaient être de taille beaucoup plus petite que l'on ne pensait. Il s'agit là du tout premier résultat scientifique publié grâce à ALMA, ouvert aux astronomes du monde entier depuis peu pour sa première période d’observation.
eso1215fr — Communiqué de presse institutionnel
L'ESO agrandit son Siège
4 avril 2012: L'Observatoire Européen Austral (ESO) a retenu le cabinet d’architectes Auer+Weber pour concevoir l'extension de son Quartier Général à Garching près de Munich, en Allemagne. Le nouveau bâtiment, de style résolument novateur, permettra d’héberger le nombre croissant de personnels du site de Garching et constituera le berceau des innovations technologiques nécessaires à la réalisation des ambitions de l'ESO comme l'Extrêmement Grand Télescope Européen (E-ELT). La construction de ce nouveau bâtiment devrait s'achever fin 2013. Ainsi étendu, le Siège de l'ESO contribuera grandement au développement du campus de recherche de Garching.
eso1214fr — Communiqué de presse scientifique
Des milliards de planètes rocheuses dans la « zone habitable » autour de naines rouges dans la Voie Lactée
28 mars 2012: Un nouveau résultat obtenu par l’instrument « chasseur de planètes » HARPS de l’ESO montre que les planètes un peu plus grosses que la Terre sont très communes dans la zone habitable autour d’étoiles rouges de faible luminosité. L’équipe internationale qui a conduit cette recherche estime qu’il y a des dizaines de milliards de planètes de ce type, rien que dans Voie Lactée et probablement une centaine dans le voisinage immédiat du Soleil. Il s’agit là de la première mesure directe de la fréquence des super-Terres autour des naines rouges, qui représentent 80% des étoiles de la Voie Lactée.
Affiche de 21 à 40 de 53