eso1717fr — Communiqué de presse institutionnel

L’ESO signe divers contrats relatifs au vaste miroir primaire de l’ELT

30 mai 2017

Des contrats liés à la fabrication du miroir primaire de 39 mètres de diamètre destiné à équiper l’Extremely Large Telescope (ELT) de l’ESO ont été signés ce jour lors d’une cérémonie organisée au siège de l’ESO près de Munich. La société allemande SCHOTT produira les moulages des segments miroirs que la société française Safran Reosc se chargera de polir, d’assembler puis de tester. Le contrat de polissage des ébauches des miroirs est le second contrat le plus important signé dans le cadre de la construction de l’ELT et le troisième contrat le plus important jamais attribué par l’ESO.

Le système optique de l’Extremely Large Telescope de l’ESO est unique : il se compose de cinq miroirs, dont l’élaboration pose autant de défis d’ingénierie. Le miroir primaire de 39 mètres de diamètre, constitué à terme de 798 segments hexagonaux différents d’1,4 mètre de diamètre chacun, sera de loin le plus vaste jamais conçu pour les besoins d’un télescope optique. Ensemble, les segments collecteront des dizaines de millions de fois plus de lumière que l’œil humain [1].

Les contrats de fabrication et de polissage des segments du miroir primaire de l’ELT ont été signés ce jour par le Directeur Général de l’ESO, Tim de Zeeuw, et les hauts représentants des entreprises SCHOTT et Safran Reosc, filiale de Safran Elecronics & Defense, en présence des principaux membres du personnel de l’ESO. Le premier contrat a été signé avec la société SCHOTT par Christoph Fark, vice-président exécutif en optique avancée, et Thomas Westerhoff, directeur marketing stratégique de Zérodur. Le second contrat a été signé avec la société Safran Reosc par Philippe Rioufreyt, Directeur Général.

Tim de Zeeuw s’est félicité de l’état d’avancement actuel de l’ELT : “Ces deux semaines ont été extraordinaires ! Après que le moulage du miroir secondaire de l’ELT ait été couronné de succès, nous avons eu le privilège, vendredi dernier, d’accueillir la Présidente du Chili, Michelle Bachelet, à l’occasion de la pose de la première pierre de l’ELT. Et aujourd’hui, deux entreprises européennes de renommée mondiale entament la fabrication du vaste miroir primaire du télescope, peut-être le plus grand défi de tous.”

Les 798 segments hexagonaux qui composent le miroir primaire de l’ELT seront fabriqués par l’entreprise SCHOTT à partir d’une céramique à faible dilatation baptisée Zerodur® [2]. SCHOTT avait précédemment remporté les contrats de fabrication des miroirs secondaire et tertiaire du télescope géant et ce même matériau est également utilisé pour le miroir quaternaire déformable de l’ELT, actuellement en cours d’élaboration.

Lorsque les ébauches des miroirs seront prêtes, elles seront transmises à l’entreprise Safran Reos, chargée de concevoir les interfaces d’assemblage, de sculpter puis de polir les segments, de les intégrer à leur structure de soutien, et d’effectuer des tests optiques préalablement à leur livraison. A l’issue du processus de polissage, chaque segment devra présenter des irrégularités de surface de taille inférieure à 10 nanomètres – ce qui représente la taille d’une coccinelle à l’échelle de la France !

Livrer un si grand nombre de segments polis en l’espace de sept années représente un véritable défi. Pour le relever, Safran Reosc devra produire un miroir par jour. A cette fin, il mettra en place une nouvelle installation dans son usine de Poitiers, spécialisée dans la production d’équipements optiques et opto-électroniques (ou optroniques) de pointe [3].

Le nouveau contrat signé avec la société Safran Reosc représente le second plus important contrat conclu dans le cadre de la construction de l’ELT et le troisième plus gros contrat jamais signé par l’ESO [4]. En outre, Safran Reosc sculptera, polira et testera le miroir secondaire et le miroir tertiaire de l’ELT. Cette société fabrique actuellement les miroirs déformables de 2 millimètres d’épaisseur qui composeront le quatrième miroir de l’ELT.

Les sociétés SCHOTT et Safan Reosc ont construit de longs et fructueux partenariats avec l’ESO. L’une et l’autre ont conçu de nombreux composants optiques, au premier rang desquels figurent les miroirs principaux de 8,2 mètres de diamètre équipant chacune des quatre Unités Télescopiques du Very Large Telescope.de l’ESO.

La construction de l’ELT a débuté au sommet du Cerro Armazones, non loin de l’Observatore de Paranal de l’ESO au nord du Chili. Sa première lumière est attendue pour 2024.

Notes

[1] Les segments du miroir primaire de l’ELT seront disposés sur un socle commun et équipés de capteurs de bordure – les plus précis jamais utilisés au sein d’un télescope. Ces derniers détermineront en temps réel les positions respectives des segments du miroir primaire de l’ELT et permettront aux segments de fonctionner ensemble afin de constituer un système d’imagerie parfait.

[2] Le Zerodur® est un matériau sophistiqué dénué de toute dilatation thermique (ou presque) lorsque soumis à de grandes fluctuations de température. Il est hautement résistant, chimiquement parlant, et peut être poli à un degré de précision élevé. La couche réfléchissante, composée d’aluminium ou d’argent, sera vaporisée sur la surface extrêmement lisse juste avant que le télescope soit mis en service. De nombreux télescopes équipés de miroirs Zerodur® ont parfaitement fonctionné des dizaines d’années durant, parmi lesquels le Very Large Telescope de l’ESO au Chili.

[3] Au total, 931 segments seront produits et polis. 133 d’entre eux constitueront un jeu de maintenance : ils permettront d’ôter, de remplacer et de nettoyer tour à tour chacun des segments positionnés sur l’ELT.

[4] Les deux autres contrats concernent le dôme et la structure principale de l’ELT, ainsi que les antennes d’ALMA.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 16 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le Very Large Telescope (VLT), l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages - VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est également un partenaire majeur pour deux équipements à Chajnantor ; APEX et ALMA, le plus grand projet astronomique existant à ce jour. Et sur le Mont Armazones, à proximité de Paranal, l'ESO est en train de construire l’Extremely Large Telescope de la classe des 39 mètres, l’ELT, qui sera "l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel".

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / OSU Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@osupytheas.fr

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1717.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1717fr
Nom:Extremely Large Telescope
Type:Unspecified : Technology
Facility:Extremely Large Telescope

Images

Vue d’artiste du miroir primaire de l’ELT
Vue d’artiste du miroir primaire de l’ELT
Signature ceremony with SCHOTT for ELT primary mirror segment blanks
Signature ceremony with SCHOTT for ELT primary mirror segment blanks
Seulement en anglais
Signature ceremony with Safran Reosc for production of ELT primary mirror segments
Signature ceremony with Safran Reosc for production of ELT primary mirror segments
Seulement en anglais
Comparaison entre les dimensions du miroir de l’ELT et ceux des autres télescopes
Comparaison entre les dimensions du miroir de l’ELT et ceux des autres télescopes
ELT primary mirror blank contract awarded to SCHOTT
ELT primary mirror blank contract awarded to SCHOTT
Seulement en anglais
ELT primary mirror segments contract awarded to Safran Reosc
ELT primary mirror segments contract awarded to Safran Reosc
Seulement en anglais
Group picture of participants in ELT M1 contracts ceremony in May 2017
Group picture of participants in ELT M1 contracts ceremony in May 2017
Seulement en anglais
Tim de Zeeuw addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Tim de Zeeuw addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Seulement en anglais
Christoph Fark addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Christoph Fark addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Seulement en anglais
Joël Berkoukchi addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Joël Berkoukchi addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Seulement en anglais
Philippe Rioufreyt addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Philippe Rioufreyt addresses participants at the ELT M1 contracts signing ceremony
Seulement en anglais
Philippe Rioufreyt presents the ESO Director General with a gift
Philippe Rioufreyt presents the ESO Director General with a gift
Seulement en anglais

Vidéos

ESOcast 109 Light: En avant avec le miroir primaire de l’ELT (4K UHD)
ESOcast 109 Light: En avant avec le miroir primaire de l’ELT (4K UHD)

Voir aussi notre