Communiqués de presse

Subscribe to receive news from ESO in your language!
eso1109fr — Communiqué de presse photo
Le drame de la naissance des étoiles
16 mars 2011: Une nouvelle image prise avec le Very Large Telescope de l’ESO nous offre une vue en gros plan des effets spectaculaires qu’ont des étoiles nouvellement nées sur le gaz et la poussière à partir desquels elles se sont formées. Bien que les étoiles elles-mêmes ne soient pas visibles, la matière qu’elles ont éjectée est en train d’entrer en collision avec les nuages de gaz et de poussière environnants, créant un paysage surréaliste d’arcs, de taches et de rayons lumineux.
eso1108fr — Communiqué de presse scientifique
L’amas de galaxies évolué le plus éloigné
9 mars 2011: Les astronomes ont utilisé une armada de télescopes au sol et dans l'espace, dont le Very Large Telescope de l’ESO à l’Observatoire Paranal au Chili afin de découvrir et de mesurer la distance par rapport à la Terre de l'amas de galaxies évolué le plus éloigné jamais trouvé. Bien que cet amas soit observé lorsque l'Univers avait moins d'un quart de son âge actuel, il ressemble étonnamment aux amas de galaxies que l’on observe actuellement dans l'Univers local.
eso1107fr — Communiqué de presse photo
Le disque poussiéreux de NGC 247
2 mars 2011: Cette image de NGC 247, prise par la caméra à grand champ WFI (Wide Field Imager) sur le télescope MPG / ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili, révèle de très fins détails de cette galaxie spirale très inclinée, sur une magnifique toile de fond. Les astronomes considèrent que sa forte inclinaison explique pourquoi la distance de cette belle galaxie a été surestimée jusqu’à présent.
eso1106fr — Communiqué de presse scientifique
La formation planétaire en action
24 février 2011: En utilisant le VLT (Very Large Telescope) de l’ESO, une équipe internationale d’astronomes a été capable d’étudier le disque de matière éphémère autour d’une jeune étoile se trouvant dans les premières phases de la formation d’un système planétaire. Pour la première fois un plus petit compagnon a pu être détecté. Il est probablement la cause de l’important sillon que l’on observe dans le disque. Les prochaines observations permettront de déterminer si ce compagnon est une planète ou une naine brune.
eso1105fr — Communiqué de presse photo
Le reflet de la splendeur
16 février 2011: La nébuleuse Messier 78 occupe la scène centrale de cette image prise avec la caméra WFI installée sur le télescope MGP/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla au Chili, alors que les étoiles illuminant ce spectacle lumineux se trouvent en arrière plan. Les ricochets de l’éclatante lumière des étoiles sur les particules de poussière de la nébuleuse l’illuminent d'une lumière bleue diffuse. Igor Chekalin a remporté le concours d’astrophotographie « les trésors cachés 2010 » de l’ESO avec son image de ce magnifique objet.
eso1104fr — Communiqué de presse photo
Une image parfaite d’une galaxie à disque pur
2 février 2011: La galaxie lumineuse NGC 3621, ici prise en photo avec la caméra WFI (Wide Field Camera) au télescope de 2,2 mètres de l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili, semble être un parfait exemple de galaxie spirale. Mais en fait elle est plutôt peu commune : elle n’a pas de bulbe central et est par conséquent décrite comme une galaxie à disque pur.
eso1103fr — Communiqué de presse photo
La nébuleuse d’Orion : encore pleine de surprises
19 janvier 2011: Cette image de la nébuleuse d’Orion à l’aspect éthéré a été obtenue avec la caméra WFI installée sur le télescope de 2,2 mètres MGP/ESO à l’Observatoire de La Silla au Chili. Cette nébuleuse est bien plus qu’un bel objet céleste. En offrant aux astronomes une vue en gros plan d’une région massive de formation stellaire, elle permet de faire progresser notre compréhension de la naissance et de l’évolution des étoiles. Les données utilisées pour cette image ont été sélectionnées par Igor Chekalin (Russie), qui a participé au concours d’astrophotographie « Les Trésors Cachés 2010 de l’ESO ». La composition de la nébuleuse d’Orion réalisée par Igor Chekalin a obtenu le septième plus haut score du concours alors qu’une autre de ses images remportait le premier prix.
eso1102fr — Communiqué de presse institutionnel
Les Trésors Cachés de l’ESO mis à jour
12 janvier 2011: Le concours de photographies d’astronomie “Les Trésors Cachés de l’ESO 2010 » a obtenu près de 100 réponses et l’ESO est heureux d’annoncer la liste des gagnants. Le concours « Les Trésors Cachés » a donné aux astronomes amateurs l’opportunité de chercher un joyau cosmique bien caché dans les archives volumineuses de données astronomiques de l’ESO. Igor Chekalin, un passionné d’astronomie de Russie remporte le premier prix de cette difficile, mais gratifiante compétition : Un super voyage au VLT de l’ESO à Paranal, au Chili.
eso1101fr — Communiqué de presse photo
Vista scrute profondément au cœur de la Lagune bleue
5 janvier 2011: Cette nouvelle image infrarouge de la nébuleuse de la Lagune a été prise dans le cadre du programme d’étude de la Voie Lactée s’étalant sur cinq ans réalisé avec le télescope VISTA de l’ESO à l’Observatoire de Paranal au Chili. Il s’agit là d’une petite partie d’une image bien plus grande de la région entourant la nébuleuse, image qui constitue elle aussi une simple partie d’un très grand sondage.
eso1050fr — Communiqué de presse institutionnel
Le Brésil rejoint l’Observatoire Européen Austral
30 décembre 2010: La République Fédérale du Brésil a signé hier l’accord officiel d’adhésion traçant le chemin de son intégration parmi les États membres de l’Observatoire Européen Austral (ESO - European Southern Observatory). Une fois cet accord ratifié par son gouvernement, le Brésil deviendra le quinzième État membre et le premier hors d’Europe.
eso1049fr — Communiqué de presse scientifique
La lumière se lève sur les sursauts gamma sombres
16 décembre 2010: Les sursauts gamma sont parmi les événements les plus énergétiques de l’Univers, mais certains apparaissent curieusement très faibles dans la lumière visible. La plus importante étude menée jusqu’à présent de ces phénomènes appelés « sursauts gamma sombres », en utilisant l’instrument GROND sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l’Observatoire de La Silla au Chili, a permis de découvrir que ces explosions gigantesques ne nécessitaient pas d’explications exotiques. Leur faible luminosité est maintenant expliquée dans sa globalité par une combinaison de causes, dont la plus importante est la présence de poussière entre la Terre et l’explosion.
eso1048fr — Communiqué de presse photo
Un essaim de vieilles étoiles
8 décembre 2010: On connaît environ 150 regroupements riches en vieilles étoiles, que l'on appelle des amas globulaires, en orbite autour de notre galaxie, la Voie Lactée. Cette nouvelle image très nette de Messier 107, prise avec la caméra WFI (Wilde Field Imager) sur le télescope de 2,2 mètres de l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili, met en évidence la structure d’un de ces amas globulaires de manière très détaillée. L’étude de ces essaims d’étoiles nous révèle de nombreuses informations sur l’histoire de notre galaxie et sur l’évolution des étoiles.
eso1047fr — Communiqué de presse scientifique
Analyse de la première atmosphère d’une Super-Terre
1 décembre 2010: L'atmosphère d'une exoplanète de type super-Terre a été analysée pour la première fois par une équipe internationale d'astronomes utilisant le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO. La planète, connue sous le nom de GJ 1214B, a été étudiée lors de son passage devant son « étoile-mère » au moment où la lumière de cette dernière traverse l'atmosphère de la planète. Nous savons maintenant que l'atmosphère est principalement composée de vapeur d’eau, ou bien dominée par d'épais nuages ou de la brume. Les résultats seront publiés dans le numéro du 2 décembre 2010 de la revue Nature.
eso1046fr — Communiqué de presse scientifique
Le Mystère de l’Etoile Pulsante Résolu
24 novembre 2010: En découvrant la première étoile double dans laquelle une étoile variable de type céphéide et une autre étoile passent alternativement l’une devant l’autre, une équipe internationale d'astronomes a résolu un mystère vieux de plusieurs décennies. L'alignement rare des orbites des deux étoiles dans ce système d'étoile double a permis une mesure de la masse de la céphéide avec une précision inégalée. Jusqu'à présent, les astronomes avaient deux théories incompatibles pour l’estimation de la masse des céphéides. Le nouveau résultat montre que le calcul provenant de la théorie des pulsations stellaires a visé juste, alors que celui provenant de la théorie de l'évolution stellaire se révèle en contradiction avec ces nouvelles observations.
eso1045fr — Communiqué de presse scientifique
Découverte d’une planète d’une autre galaxie
18 novembre 2010: Une exoplanète en orbite autour d'une étoile entrée dans notre Voie Lactée, originaire d'une autre galaxie, a été détectée par une équipe européenne d'astronomes utilisant le télescope MPG / ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili. Cette planète, semblable à Jupiter, est particulièrement inhabituelle, car elle est en orbite autour d'une étoile en fin de vie qui pourrait être sur le point de l’engloutir. Elle fournit ainsi des indices fascinants sur le sort de notre propre système planétaire dans un avenir lointain.
eso1044fr — Communiqué de presse photo
Atoms-for-Peace : Une collision galactique en action
10 novembre 2010: Des astronomes de l’Observatoire Européen Austral ont réalisé une nouvelle image spectaculaire de la fameuse galaxie appelée « Atoms-For Peace » (NGC 7252). Ce carambolage galactique, formé par la collision de deux galaxies, offre aux astronomes une excellente opportunité d’étudier comment les fusions affectent l’évolution de l’Univers.
eso1043fr — Communiqué de presse institutionnel
EVALSO: Une nouvelle liaison à grande vitesse pour la transmission de données vers les observatoires Chiliens
4 novembre 2010: S’étalant sur 100 km à travers le désert aride d'Atacama au Chili, un câble de transfert de données récemment inauguré va créer de nouvelles opportunités pour l’Observatoire Paranal de l’ESO et l’Observatorio Cerro Armazones. Le raccordement de ces installations à la principale « colonne vertébrale » latino-américaine de transfert de données scientifiques était le chainon manquant dans la liaison à haute vitesse entre ces observatoires et l’Europe.
eso1042fr — Communiqué de presse photo
Des galaxies spirales mises à nue
27 octobre 2010: Six galaxies spirales spectaculaires sont dévoilées sous un nouveau jour sur des images du très grand télescope (VLT) de l’ESO situé à l’Observatoire Paranal au Chili. Ces images ont été prises dans l’infrarouge, utilisant la puissance impressionnante de la caméra HAWK-I. Elles vont aider les astronomes à comprendre comment se forment et évoluent les remarquables structures spirales des galaxies.
eso1041fr — Communiqué de presse scientifique
Dissiper le brouillard cosmique
20 octobre 2010: Une équipe européenne d'astronomes a déterminé la distance de la galaxie la plus éloignée jamais observée en utilisant le très grand télescope (VLT) de l’ESO. En analysant soigneusement la lueur extrêmement faible provenant de la galaxie, ces astronomes ont constaté qu’ils étaient en train de l’observer alors que l’Univers avait à peine 600 millions d'années (le décalage vers le rouge, ou redshift, est de 8,6). Il s’agit des premières observations confirmées d’une galaxie dont la lumière dissipe l’opaque brouillard d’hydrogène qui emplissait le cosmos dans les premiers temps de l’Univers. Ce résultat est publié dans la revue Nature du 21 octobre 2010.
eso1040fr — Communiqué de presse scientifique
La douce croissance des galaxies
13 octobre 2010: De nouvelles observations réalisées avec le VLT de l’ESO fournissent pour la première fois des preuves directes que les jeunes galaxies peuvent « grossir » en avalant le gaz froid de leur environnement et en l’utilisant comme source d’énergie pour la formation de nombreuses nouvelles étoiles. Dans les premiers milliards d’années après le Big Bang la masse des galaxies les plus courantes a augmenté de manière considérable et comprendre la raison de cet accroissement est un des problèmes cruciaux de l’astrophysique moderne. Les résultats de cette étude seront publiés dans l’édition du 14 octobre du journal Nature.
Affiche de 201 à 220 de 1063