Une révolution se prépare

L'astronomie connaît actuellement un âge d'or. Les dernières décennies ont apporté des découvertes stupéfiantes qui ont fasciné l'Homme, des premières planètes hors du système solaire jusqu'à l'expansion de l'Univers, dominé par les toujours énigmatiques matière noire et énergie noire.

Artist impression of the E-ELTL'Europe est en première ligne de tous les domaines de l'Astronomie contemporaine, grâce, en particulier, aux équipements terrestres de premier plan exploités par l'ESO, l'éminente organisation intergouvernementale de science et technologie pour l'astronomie. Le défi à relever est de consolider et de renforcer cette position dans l'avenir. Cet objectif sera atteint grâce au concept révolutionnaire de l'E-ELT qui surpassera de bien loin tous les équipements en service actuellement. Un tel télescope peut éventuellement révolutionner notre perception de l'Univers, comme l'a fait la lunette de Galilée il y a 400 ans.

Le télescope géant européen de la classe des 40 mètres est actuellement dans une phase de conception très détaillée. Le lancement de la construction de l'E-ELT est prévu pour 2011 avec un début des opérations planifié pour le début de la prochaine décennie.

Le diamètre de « l'œil » du télescope, d'une longueur quasi équivalente à la moitié d'un terrain de football, collectera quinze fois plus de lumière que les plus grands télescopes optiques actuels. Le télescope dispose d'un miroir innovant composé de cinq miroirs comprenant un système d'optique adaptative perfectionné, pour compenser les turbulences atmosphériques. Il permet d'obtenir des images quinze fois plus résolues que celles du télescope spatial Hubble. Le miroir principal sera composé d'environ 1 000 segments hexagonaux.

 

Retour          Suivant