Construire la résidence de Paranal - de la turbulence à la tranquilité

Building the Paranal Residencia — From Turbulence to Tranquility (historical image)
Building the Paranal Residencia — From Turbulence to Tranquility (present day image)
Déplacer la poignée verte pour révéler les images

ESO fête ses 50 ans cette année et pour célébrer cet important anniversaire, nous vous montrons des bribes de notre histoire. Courant 2012, à raison d’une fois par mois, une comparaison spéciale d’ESO Avant et Aujourd’hui des "Photos de la semaine" montreront comment les choses ont changé au cours des décennies pour les sites des Observatoires de La Silla et Paranal, aux installations de Santiago du Chili et au Quartier Général de Garching bei München en Allemagne.

Avec la paire de photographies de ce mois, prises à l’Observatoire d’ESO au Paranal dans le désert chilien d’Atacama, nous comparons un chantier de construction en activité, tel qu’il apparaissait en Novembre 1999, et à ce jour: le bâtiment d’hébergement de l’Observatoire, connu comme la "Résidence de Paranal". Imaginez le changement entre ses deux époques: les bruits retentissants des marteaux-piqueurs, des perceuses, des tracteurs et des grues ont laissé la place au calme paisible d’un bâtiment mettant en valeur son environnement. Construit avec des matériaux et des couleurs naturels, niché dans une dépression existante du terrain, l’édifice terminé s’intègre parfaitement au paysage.

La Résidence fut construite comme un refuge pour les astronomes et autres employés devant travailler dans un des plus difficile environnement imaginable où l’extrême sécheresse, l’intense radiation ultraviolette du soleil, les forts vents et la haute altitude font partie de la vie quotidienne. Les entreprises qui ont construit la Résidence, bien que travaillant dans des conditions hostiles, ont ainsi créé une oasis très appréciée dans ce désert permettant au personnel de l’Observatoire de se mettre à l’abri de cet environnement aride. Le bâtiment est l’aboutissement de ce dur travail.

Cette Résidence primée compte plus de 100 chambres, ainsi que des espaces communs comprenant une salle-à-manger, un salon, une piscine, un centre de fitness et une bibliothèque. Elle bénéficie également de vue spectaculaire depuis sa façade ouest à travers le désert en direction de l’Océan Pacifique et du soleil couchant.

On remarquera également un autre élément dans ces deux photographies: à l’arrière de la Résidence, au sommet du Cerro Paranal, à 2600 mètres au-dessus du niveau de la mer, se trouve le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO. Il s’agit de l’Observatoire astronomique le plus avancé au monde dans le domaine de la lumière visible et la raison pour laquelle la Résidence et tous ceux qui y séjournent sont là!

Crédit

ESO