eso1823fr-ch — Communiqué de presse photo

Un paysage céleste haut en couleurs

11 juillet 2018

De nouvelles observations effectuées au moyen du Very Large Telescope de l’ESO montrent l’amas d’étoiles RCW 38 dans toute sa splendeur. Cette image fut acquise au cours d’une campagne de test de l’instrument HAWK-I équipé du système d’optique adaptive GRAAL. RCW 38 ainsi que les nuages de gaz brillants qui l’environnent apparaissent clairement. De même, les spires de poussière sombre qui encerclent le cœur brillant de ce jeune amas d’étoiles.

Sur cette photographie figure l’amas d’étoiles RCW 38 capturé par l’imageur infrarouge HAWK-I qui équipe le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO au Chili. Sa capacité à observer aux longueurs d’onde infrarouges permet à HAWK-I d’étudier les amas d’étoiles poussiéreux semblables à RCW 38, et notamment la formation d’étoiles en leur sein. Cet amas est composé de centaines de jeunes étoiles chaudes et massives. Il se situe à quelque 5500 années lumière de la Terre dans la constellation de Vela (Les Voiles).

Les régions centrales de RCW 38 apparaissent brillantes, teintées de bleu. Elles sont peuplées de nombreuses très jeunes étoiles ainsi que de protoétoiles en cours de formation. Ces étoiles nouvellement nées émettent un rayonnement intense qui fait briller le gaz environnant. Cette luminosité induite contraste nettement avec la faible lueur rouge-orangée qu’arborent les filaments de poussière cosmique qui traversent cette zone. S’ensuit cette scène remarquable, véritable oeuvre d’art celeste.

D’autres clichés de cette région, acquis par le passé aux longueurs d’onde visibles, en donnent une vision bien différente – elle y apparaît dépourvue d’étoiles, masquées par la présence de gaz et de poussière intra-amas. Le fait d’observer cet amas à des longueurs d’onde infrarouges permet en revanche de s’affranchir de cette poussière cosmique, et de plonger au cœur de cet amas d’étoiles.

L’imageur HAWK-I équipe la quatrième unité télescopique (Yepun) du VLT. Il opère dans le proche infrarouge. Ses objectifs scientifiques sont multiples : acquérir des images de galaxies proches, de vastes nébuleuses, d’étoiles individuelles ainsi que d’exoplanètes. GRAAL est un système d’optique adaptative qui permet à HAWK-I d’acquérir ces images spectaculaires. Il utilise un ensemble de quatre faisceaux laser projetés dans le ciel nocturne, qui chacun se comporte à l’image d’une étoile artificielle de référence, permettant de corriger des effets de la turbulence atmosphérique, et donc d’obtenir une image plus nette.

Cette image a été acquise dans le cadre d’une série d’observations tests – un processus baptisé vérification scientifique – de HAWK-I et de GRAAL. Ces tests constituent le prélude à la mise en service d’un tout nouvel instrument sur le VLT. Ils incluent un ensemble d’observations scientifiques types destinées à vérifier et démontrer les capacités du nouvel instrument.

Plus d'informations

L’instigateur principal de la campagne d’observations ayant permis d’acquérir ce spectaculaire cliché est Koraljka Muzic (CENTRA, Université de Lisbonne, Portugal). Il travailla en étroite collaboration avec Joana Ascenso (CENTRA, Université de Porto, Portugal), Amelia Bayo (Université de Valparaiso, Chili), Arjan Bik (Université de Stockholm, Suède), Hervé Bouy (Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux, France), Lucas Cieza (Université Diego Portales, Chili), Vincent Geers (UKATC, Royaume-Uni), Ray Jayawardhana (Université de York, Canada), Karla Peña Ramírez (Université d’Antofagasta, Chili), Rainer Schoedel (Institut d’Astrophysique d’Andalousie, Espagne), et Aleks Scholz (Université de St Andrews, Royaume-Uni).

Les résultats du processus de validation scientifique de l’instrument HAWK-I équipé du module d’optique adaptative GRAAL ont fait l’objet de la publication d’un article intitulé HAWK-I GRAAL Science Verification au sein de la revue trimestrielle de l’ESO - The Messenger.

L’équipe chargée du processus de validation scientifique était composée de Bruno Leibundgut, Pascale Hibon, Harald Kuntschner, Cyrielle Opitom, Jerome Paufique, Monika Petr-Gotzens, Ralf Siebenmorgen, Elena Valenti et Anita Zanella, de l’ESO.

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope géant (ELT pour Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Calum Turner
ESO Assistant Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6670
Email: pio@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1823.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1823fr-ch
Nom:RCW 38
Type:Milky Way : Star : Grouping : Cluster
Milky Way : Nebula : Appearance : Emission
Facility:Very Large Telescope
Instruments:HAWK-I

Images

Art cosmique
Art cosmique
RCW 38 dans la constellation des Voiles
RCW 38 dans la constellation des Voiles
Environnement de l’amas d’étoiles RCW 38 issu du Digitized Sky Survey
Environnement de l’amas d’étoiles RCW 38 issu du Digitized Sky Survey

Vidéos

ESOcast 171 Light: Un paysage céleste haut en couleurs (4K UHD)
ESOcast 171 Light: Un paysage céleste haut en couleurs (4K UHD)
Zoom sur RCW 38
Zoom sur RCW 38
Vue panoramique de RCW 38
Vue panoramique de RCW 38

Voir aussi notre