Communiqués de presse

Subscribe to esonews mailing list.
eso1047fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Analyse de la première atmosphère d’une Super-Terre
1 décembre 2010: L'atmosphère d'une exoplanète de type super-Terre a été analysée pour la première fois par une équipe internationale d'astronomes utilisant le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO. La planète, connue sous le nom de GJ 1214B, a été étudiée lors de son passage devant son « étoile-mère » au moment où la lumière de cette dernière traverse l'atmosphère de la planète. Nous savons maintenant que l'atmosphère est principalement composée de vapeur d’eau, ou bien dominée par d'épais nuages ou de la brume. Les résultats seront publiés dans le numéro du 2 décembre 2010 de la revue Nature.
eso1046fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Le Mystère de l’Etoile Pulsante Résolu
24 novembre 2010: En découvrant la première étoile double dans laquelle une étoile variable de type céphéide et une autre étoile passent alternativement l’une devant l’autre, une équipe internationale d'astronomes a résolu un mystère vieux de plusieurs décennies. L'alignement rare des orbites des deux étoiles dans ce système d'étoile double a permis une mesure de la masse de la céphéide avec une précision inégalée. Jusqu'à présent, les astronomes avaient deux théories incompatibles pour l’estimation de la masse des céphéides. Le nouveau résultat montre que le calcul provenant de la théorie des pulsations stellaires a visé juste, alors que celui provenant de la théorie de l'évolution stellaire se révèle en contradiction avec ces nouvelles observations.
eso1045fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Découverte d’une planète d’une autre galaxie
18 novembre 2010: Une exoplanète en orbite autour d'une étoile entrée dans notre Voie Lactée, originaire d'une autre galaxie, a été détectée par une équipe européenne d'astronomes utilisant le télescope MPG / ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili. Cette planète, semblable à Jupiter, est particulièrement inhabituelle, car elle est en orbite autour d'une étoile en fin de vie qui pourrait être sur le point de l’engloutir. Elle fournit ainsi des indices fascinants sur le sort de notre propre système planétaire dans un avenir lointain.
eso1044fr-ch — Communiqué de presse photo
Atoms-for-Peace : Une collision galactique en action
10 novembre 2010: Des astronomes de l’Observatoire Européen Austral ont réalisé une nouvelle image spectaculaire de la fameuse galaxie appelée « Atoms-For Peace » (NGC 7252). Ce carambolage galactique, formé par la collision de deux galaxies, offre aux astronomes une excellente opportunité d’étudier comment les fusions affectent l’évolution de l’Univers.
eso1043fr-ch — Communiqué de presse institutionnel
EVALSO: Une nouvelle liaison à grande vitesse pour la transmission de données vers les observatoires Chiliens
4 novembre 2010: S’étalant sur 100 km à travers le désert aride d'Atacama au Chili, un câble de transfert de données récemment inauguré va créer de nouvelles opportunités pour l’Observatoire Paranal de l’ESO et l’Observatorio Cerro Armazones. Le raccordement de ces installations à la principale « colonne vertébrale » latino-américaine de transfert de données scientifiques était le chainon manquant dans la liaison à haute vitesse entre ces observatoires et l’Europe.
eso1042fr-ch — Communiqué de presse photo
Des galaxies spirales mises à nue
27 octobre 2010: Six galaxies spirales spectaculaires sont dévoilées sous un nouveau jour sur des images du très grand télescope (VLT) de l’ESO situé à l’Observatoire Paranal au Chili. Ces images ont été prises dans l’infrarouge, utilisant la puissance impressionnante de la caméra HAWK-I. Elles vont aider les astronomes à comprendre comment se forment et évoluent les remarquables structures spirales des galaxies.
eso1041fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Dissiper le brouillard cosmique
20 octobre 2010: Une équipe européenne d'astronomes a déterminé la distance de la galaxie la plus éloignée jamais observée en utilisant le très grand télescope (VLT) de l’ESO. En analysant soigneusement la lueur extrêmement faible provenant de la galaxie, ces astronomes ont constaté qu’ils étaient en train de l’observer alors que l’Univers avait à peine 600 millions d'années (le décalage vers le rouge, ou redshift, est de 8,6). Il s’agit des premières observations confirmées d’une galaxie dont la lumière dissipe l’opaque brouillard d’hydrogène qui emplissait le cosmos dans les premiers temps de l’Univers. Ce résultat est publié dans la revue Nature du 21 octobre 2010.
eso1040fr-ch — Communiqué de presse scientifique
La douce croissance des galaxies
13 octobre 2010: De nouvelles observations réalisées avec le VLT de l’ESO fournissent pour la première fois des preuves directes que les jeunes galaxies peuvent « grossir » en avalant le gaz froid de leur environnement et en l’utilisant comme source d’énergie pour la formation de nombreuses nouvelles étoiles. Dans les premiers milliards d’années après le Big Bang la masse des galaxies les plus courantes a augmenté de manière considérable et comprendre la raison de cet accroissement est un des problèmes cruciaux de l’astrophysique moderne. Les résultats de cette étude seront publiés dans l’édition du 14 octobre du journal Nature.
eso1039fr-ch — Communiqué de presse photo
VISTA révèle le secret de la Licorne
6 octobre 2010: Une nouvelle image infrarouge, prise avec le télescope VISTA de l’ESO dédié aux grands sondages du ciel, révèle un paysage extraordinaire de filaments de gaz lumineux, de nuages sombres et de jeunes étoiles dans la constellation de la Licorne (en latin Monoceros). Cette région de formation d’étoiles, connue sous le nom de Monoceros R2, est enfouie dans un gigantesque nuage sombre. Elle est pratiquement entièrement voilée par de la poussière interstellaire quand on la regarde en lumière visible, mais elle est spectaculaire dans l’infrarouge.
eso1038fr-ch — Communiqué de presse photo
Une élégante galaxie dans une lumière inhabituelle
22 septembre 2010: Une nouvelle image prise avec la puissante caméra HAWK-I, installée sur le VLT de l’ESO à l’Observatoire Paranal au Chili, révèle la magnifique galaxie spirale barrée NGC 1365 dans l’infrarouge. NGC 1365 appartient à l’amas de galaxies du fourneau et se trouve à 60 millions d’années-lumière de la Terre.
eso1037fr-ch — Communiqué de presse photo
Un modèle galactique pas si lointain
8 septembre 2010: L’ESO vient de publier une nouvelle image spectaculaire de NGC 300, une galaxie spirale semblable à la Voie Lactée, située à proximité, dans le groupe de galaxies du Sculpteur. Cette photo de 50 heures de pose, prise avec la caméra WFI à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili, révèle la structure de la galaxie de manière extrêmement détaillée. NGC 300 se trouve à 6 millions d’années-lumière et semble occuper l’équivalent des deux tiers de la pleine Lune dans le ciel.
eso1036fr-ch — Communiqué de presse photo
La Galaxie à super-vent NGC 4666
1 septembre 2010: La galaxie NGC 4666 occupe fièrement le centre de cette nouvelle image, prise en lumière visible avec la caméra WFI sur le télescope de 2,2 mètres MGP/ESO à l’Observatoire de La Silla au Chili. NGC 4666 est une remarquable galaxie avec une très vigoureuse formation d’étoiles et un super-vent peu commun de gaz éjecté. Elle a été observée précédemment en rayons X par le télescope spatial de l’ESA XMM-Newton et l’image présentée ici a été prise afin de permettre d’étudier plus en profondeur d’autres objets détectés lors des dernières observations en rayons X.
eso1035fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Découverte du système planétaire le plus « peuplé »
24 août 2010: Des astronomes, en utilisant l’instrument leader mondial HARPS de l’ESO, ont découvert un système planétaire contenant au moins cinq planètes en orbite autour de l’étoile HD 10180, une étoile semblable au Soleil. Les chercheurs ont également des indices très prometteurs indiquant que deux autres planètes doivent être présentes, dont l’une serait la planète la moins massive découverte jusqu’à présent. Si tel est le cas, ce système serait semblable à notre Système Solaire en termes de nombre de planètes (sept planètes comparées aux huit planètes du Système Solaire). De plus, l’équipe a également trouvé des preuves que les distances séparant les planètes de leur étoile suivent un schéma régulier, comme on peut également le voir dans notre Système Solaire.
eso1034fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Quelle est la masse nécessaire pour faire un trou noir ?
18 août 2010: En utilisant le VLT de l’ESO, une équipe d’astronomes européens a pu démontrer pour la première fois qu’un magnétar – un type rare d’étoile à neutrons – a été formé à partir d’une étoile ayant une masse d’au moins 40 fois celle du Soleil. Ce résultat représente un véritable défi pour les théories en vigueur sur l'évolution des étoiles puisqu’une étoile aussi massive était supposée devenir un trou noir et non un magnétar. Ce résultat soulève donc une question fondamentale : quelle masse doit réellement avoir une étoile pour devenir un trou noir ?
eso1033fr-ch — Communiqué de presse photo
Un ambitieux sondage repère des nurseries stellaires
11 août 2010: En scrutant le ciel dans le cadre du relevé « VISTA Magellanic Cloud » de l’ESO, des astronomes ont maintenant pu obtenir une image spectaculaire de la nébuleuse de la Tarentule, située dans notre galaxie voisine, le Grand Nuage de Magellan. Cette image panoramique, prise dans l'infrarouge proche, révèle la nébuleuse de manière très détaillée ainsi que la riche région du ciel environnante. Cette image a été obtenue au début du très ambitieux sondage ciblant nos voisines galactiques - les nuages de Magellan - et leur environnement.
eso1032fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Regarder une explosion stellaire en 3D
4 août 2010: En utilisant le très grand télescope (VLT) de l’ESO, des astronomes ont obtenu pour la première fois une image en trois dimensions de la distribution de la matière la plus profonde expulsée par une étoile récemment explosée. D’après les nouveaux résultats, l’explosion originelle n’a pas seulement été puissante. Elle a également été concentrée dans une direction particulière, ce qui indique de manière significative que la supernova a dû être très mouvementée, confirmant les modèles numériques les plus récents.
eso1031fr-ch — Communiqué de presse photo
Une étoile brillante dans un environnement coloré
28 juillet 2010: Une nouvelle image spectaculaire prise par la caméra WFI de l’ESO, à l’Observatoire de La Silla au Chili, montre la brillante et peu commune étoile WR 22 et son environnement coloré. WR 22 est une étoile très chaude et lumineuse qui répand son atmosphère dans l’espace à un rythme des millions de fois plus rapide que le Soleil. Cette étoile se trouve dans la spectaculaire nébuleuse de la Carène où elle s’est formée.
eso1030fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Les étoiles grossissent
21 juillet 2010: En utilisant une combinaison d’instruments du VLT de l’ESO, une équipe d’astronomes a découvert l’étoile la plus massive connue à ce jour avec une masse à la naissance supérieure à 300 fois la masse de notre Soleil, soit deux fois les 150 masses solaires considérées actuellement comme la masse maximale pour une étoile. L’existence de ces monstres – des millions de fois plus lumineux que le Soleil, perdant de la masse en émettant des vents très puissants – pourrait apporter une réponse à la question suivante : « quelle masse maximale les étoiles peuvent-elles atteindre ? »
eso1029fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Le mystère de la naissance des étoiles massives dévoilé
14 juillet 2010: Des astronomes ont obtenu la première image d’un disque de poussière encerclant de près une étoile massive récemment née, apportant la preuve directe que les étoiles massives se forment de la même manière que leurs sœurs plus petites. Cette découverte, réalisée grâce à plusieurs télescopes de l’ESO, est présentée cette semaine dans un article de la revue Nature.
eso1028fr-ch — Communiqué de presse scientifique
Un trou noir qui souffle une grosse bulle
7 juillet 2010: En combinant les observations effectuées avec le VLT de l’ESO et le télescope à rayons X Chandra de la NASA, des astronomes ont découvert la paire de jets la plus puissante jamais observée, émise par un trou noir stellaire. Cet objet, également connu comme un microquasar, propulse une gigantesque bulle de gaz de 1000 années lumière de diamètre, deux fois plus grande et dix fois plus puissante que celles des autres microquasars connus. Cette découverte est présentée cette semaine dans la revue Nature.
Affiche de 201 à 220 de 274