Un halo de gaz observé en 3D par MUSE entoure une fusion de galaxies capturée par ALMA

Sur cette vidéo figure un halo de gaz récemment observé par l’instrument MUSE qui équipe le Very Large Telescope de l’ESO. Cette image a été superposée à un cliché plus ancien d’une fusion de galaxies acquis au moyen d’ALMA. Le halo étendu de gaz d’hydrogène figure en bleu, les données d’ALMA en orange. Cette vue 3D résulte de l’utilisation conjointe des données de MUSE et ALMA.

Le halo est relié à la galaxie, dont le centre est occupé par un quasar. Le gaz d’hydrogène qui compose le halo et émet cette faible lueur constitue la source de nourriture idéale du trou noir supermassif situé au centre du quasar.

Ces objets se situent à un redshift de 6,2, ce qui signifie que nous les observons tels qu’ils étaient voici 12,8 milliards d’années. Les quasars sont brillants, au contraire des réservoirs de gaz périphériques beaucoup plus difficiles à observer. Mais l’instrument MUSE fut capable de détecter la faible lueur émise par le gaz d’hydrogène qui compose le halo, permettant aux astronomes de mettre au jour l’existence des stocks de nourriture qui alimentent les trous noirs supermassifs de l’Univers jeune.

Crédit:

ESO/Farina et al.; ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), Decarli et al.; L. Calçada

À propos de la vidéo

Identification:eso1921b
Langage:fr-be
Date de publication:19 décembre 2019 12:00
Communiqués de presse en rapport:eso1921
Durée:20 s
Frame rate:25 fps

À propos de l'objet

Type:Early Universe : Galaxy : Activity : AGN : Quasar

Ultra HD (info)


HD


Moyen

Podcast vidéo
5,2 Mio

For Broadcasters


Voir aussi notre