Kids

eso1526fr — Communiqué de presse photo

Enfoui au cœur d'un géant

1 juillet 2015

Cette somptueuse image d'une région du ciel peuplée d'étoiles et de nuages de gaz aux couleurs chatoyantes a été acquise par la Caméra à Grand Champ (WFI) qui équipe le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres installé à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili. Elle montre un jeune amas ouvert d'étoiles baptisé NGC 2367, soit un regroupement de jeunes étoiles situé au centre d'une ancienne structure de vastes dimensions aux confins de la Voie Lactée.

L'amas d'étoiles brillant NGC 2367 a été découvert le 20 novembre 1784 dans le ciel d'Angleterre par l'infatigable observateur qu'était Sir William Herschel. Il se situe à quelque 7000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Grand Chien (Canis Major). Agé seulement de cinq millions d'années, il est principalement constitué de jeunes étoiles chaudes qui émettent un rayonnement bleu intense. S'ensuit un magnifique contraste avec la couleur rouge-soie qu'arborent les nuages de gaz d'hydrogène environnants.

Les amas ouverts semblables à NGC 2367 sont légions dans les galaxies spirales telle que la Voie Lactée. Bien souvent, ils se forment en périphérie de leur hôte. Au cours de leurs voyages autour du centre galactique, ils subissent les effets gravitationnels d'autres amas et de vastes nuages de gaz à proximité desquels ils cheminent. Or, les amas ouverts sont faiblement liés par la gravité, et perdent constamment une fraction de leur masse – le rayonnement produit par les jeunes étoiles chaudes qu'ils abritent expulse une partie du gaz qu'ils contiennent en effet. Pour toutes ces raisons, les étoiles qui les constituent s'éloignent progressivement les unes des autres, comme ce fut probablement le cas du Soleil dans un lointain passé. Ainsi donc, un amas ouvert survit en général quelques centaines de millions d'années avant de se disperser totalement dans l'espace.

Dans l'intervalle, les amas constituent de véritables laboratoires d'étude de l'évolution stellaire. L'ensemble des étoiles qui les composent se sont formées à partir du même nuage de gaz en effet, à des époques semblables qui plus est. Elles peuvent donc être facilement comparées les unes aux autres, leurs âges respectifs déterminés et leur évolution retracée.

A l'instar de nombreux amas ouverts, NGC 2367 figure au sein d'une nébuleuse en émission à partir de laquelle ses étoiles se sont formées. De cette nébuleuse subsistent des nuages de gaz d'hydrogène évanescents, ionisés par le rayonnement ultraviolet en provenance des étoiles les plus chaudes. Une vue éloignée de l'amas et de la nébuleuse révèle l'existence d'une structure bien plus vaste – ce qui est pour le moins inhabituel : NGC 2367 et la nébuleuse qui l'enserre semblent constituer en effet le noyau d'une nébuleuse de dimensions plus étendues, notée Brand 16, elle-même partie intégrante et portion congrue d'une superstructure enveloppante connue sous l'appellation GS234-02.

La superstructure GS234-02 se situe en périphérie de notre galaxie, la Voie Lactée, et s'étend sur des centaines d'années-lumière. Elle est née des bulles de gaz chaud en expansion générées par les puissants vents stellaires provenant d'étoiles particulièrement massives. Au fil du temps, les bulles voisines les unes des autres ont fusionné et donné lieu à une superbulle ; les étoiles de courtes durées de vie situées en son cœur ont quant à elles explosé en supernovae à de semblables époques, accroissant encore la superbulle au point qu'elle fusionna avec d'autres superbulles. Ainsi se forma la super-enveloppe résultante, l'une des structures les plus vastes possibles au sein d'une galaxie.

Aussi étendu qu'âgé, ce système en expansion concentrique constitue un formidable exemple des structures complexes et interdépendantes à la fois sculptées par les étoiles au sein des galaxies.

 

 

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@osupytheas.fr

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1526.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1526fr
Nom:NGC 2367
Type:Milky Way : Star : Grouping : Cluster : Open
Facility:MPG/ESO 2.2-metre telescope
Instruments:WFI

Images

The colourful star cluster NGC 2367
The colourful star cluster NGC 2367
Seulement en anglais
The star cluster NGC 2367 in the constellation of Canis Major
The star cluster NGC 2367 in the constellation of Canis Major
Seulement en anglais
Wide-field view of the sky around the bright star cluster NGC 2367
Wide-field view of the sky around the bright star cluster NGC 2367
Seulement en anglais

Vidéos

L'amas d'étoiles coloré NGC 2367
L'amas d'étoiles coloré NGC 2367
L'amas d'étoiles NGC 2367 dans la constellation du Grand Chien
L'amas d'étoiles NGC 2367 dans la constellation du Grand Chien

Voir aussi notre