eso1017fr — Communiqué de presse photo

VISTA dévoile les secrets cachés d’un chat céleste

21 avril 2010

La nébuleuse de la Patte de Chat, NGC 6334, est une gigantesque nurserie stellaire, berceau de centaines d’étoiles massives. Sur cette nouvelle image magnifique de l’ESO, prise avec VISTA (Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy) à l’Observatoire Paranal au Chili, les nuages rougeoyants de gaz et de poussière obscurcissant la vue sont pénétrés par la lumière infrarouge et quelques jeunes étoiles cachées de la nébuleuse sont ainsi dévoilées.

Au cœur de la Voie Lactée, à 5500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Scorpion, la nébuleuse de la Patte de Chat s’étire sur 50 années-lumière de largeur. Dans la lumière visible, le gaz et la poussière sont illuminés par de jeunes étoiles, créant les étranges formes rougeâtres qui ont inspiré le nom de cet objet. Une image récente prise par la caméra WFI (Wide Field Imager) de l’ESO à l’Observatoire de La Silla (eso1003) révèle cette vue en lumière visible de manière très détaillée. NGC 6334 est l’une des nurseries d’étoiles massives les plus actives de notre Galaxie.

VISTA, le tout dernier instrument installé à l’Obsevatoire Paranal de l’ESO dans le désert d’Atacama au Chili, est le plus grand télescope au monde pour les sondages de l’Univers (eso0949). Il fonctionne dans les longueurs d’onde infrarouge, voyant directement à travers une bonne partie de la poussière qui, bien que gênante, donne un si magnifique à la nébuleuse, révélant ainsi des objets cachés à la vue des télescopes observant en lumière visible. La lumière visible a tendance à être dispersée et absorbée par la poussière interstellaire, mais la poussière est pratiquement transparente dans la lumière infrarouge.

VISTA a un miroir primaire de 4,1 mètres de diamètre et il est équipé de la plus grande caméra infrarouge jamais installée sur un télescope. Il bénéficie des mêmes conditions exceptionnelles d’observation que le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO, situé sur le sommet voisin. Avec ce puissant instrument à leur disposition, les astronomes observent avec intérêt la naissance douloureuse des jeunes et grosses étoiles dans la nébuleuse de la Patte de Chat, dont certaines atteignent pratiquement dix fois la masse du Soleil. Dans l’infrarouge, la vue présente des différences frappantes avec celle que l’on a en lumière visible. La vue étant beaucoup moins obscurcie par la poussière, ils peuvent en apprendre bien plus sur la manière dont se forment et se développent ces étoiles dans les premiers millions d’années de leur vie. Le très grand champ de VISTA permet de photographier l’ensemble de la région où se forment les étoiles en une seule prise et avec une bien plus grande netteté que précédemment.

Cette image de VISTA est remplie d’innombrables étoiles de la Voie Lactée recouvertes par de spectaculaires vrilles de poussière noire qui sont vues pour la première fois en entier sur cette image. Par endroits, la poussière est suffisamment épaisse pour pouvoir malgré tout bloquer le rayonnement proche-infrarouge auquel la caméra de VISTA est sensible. Dans de nombreuses zones de poussière, comme celles situées près du centre de l’image, des structures qui ressortent en orange sont apparentes – preuve de la présence de jeunes étoiles cachées et des jets qui les accompagnent. Plus loin cependant, des étoiles un peu plus vieilles sont clairement visibles par VISTA, révélant les processus les conduisant de leur première fusion nucléaire au chemin instable des quelques premiers millions d’années de leur vie.

Le télescope VISTA est aujourd’hui engagé sur plusieurs grands sondages du ciel austral qui prendront des années avant d’être achevés. Son grand miroir, ses images de haute résolution, sa caméra très sensible et son très grand champ en font, et de loin, le plus puissant télescope sur Terre pour les sondages dans l’infrarouge. Comme le montre cette splendide image, avec VISTA les astronomes vont être très occupés à analyser des données qu’ils n’auraient pas pu obtenir autrement.

Plus d'informations

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. A Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et VISTA, le plus grand télescope pour les grands relevés. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.

Liens

Contacts

Thierry Botti
Correspondant communication de l'ESO pour la France
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@oamp.fr

Richard Hook
Survey Telescopes PIO
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1017.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1017fr
Nom:NGC 6334
Type:• X - Nebulae
Facility:Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy

Images

La vue Infrarouge de VISTA de la nébuleuse de la Patte de Chat
La vue Infrarouge de VISTA de la nébuleuse de la Patte de Chat
Highlights from VISTA’s infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Highlights from VISTA’s infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Seulement en anglais
An infrared/visible comparison view of the Cat’s Paw Nebula
An infrared/visible comparison view of the Cat’s Paw Nebula
Seulement en anglais

Vidéos

Zooming into VISTA’s infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Zooming into VISTA’s infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Seulement en anglais
Panning across the VISTA infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Panning across the VISTA infrared view of the Cat’s Paw Nebula
Seulement en anglais
Infrared/visible crossfade of the Cat’s Paw Nebula
Infrared/visible crossfade of the Cat’s Paw Nebula
Seulement en anglais

Voir aussi notre