eso1341fr — Communiqué de presse photo

Le rayonnement froid de la formation des étoiles

Première lumière de la nouvelle caméra du télescope APEX

25 septembre 2013

Un nouvel instrument appelé ArTéMiS a été installé avec succès sur APEX (Atacama Pathfinder Experiment). APEX est un télescope de 12 mètres de diamètre situé en altitude dans le désert d'Atacama qui fonctionne à des longueurs d'onde millimétriques et submillimétriques - entre la lumière infrarouge et les ondes radio dans le spectre électromagnétique - et qui constitue un outil précieux pour les astronomes afin de scruter l'Univers lointain. Le nouvel appareil vient de livrer une vue spectaculaire et très détaillée de la nébuleuse de la Patte de Chat.

ArTéMiS est une nouvelle caméra submillimétrique à grand champ qui vient compléter l'ensemble des instruments équipant le télescope APEX et qui permet désormais d'accroître la profondeur et le détail des observations obtenues [1]. La nouvelle génération de détecteurs utilisés par ArTéMiS agit plus comme une caméra CCD par rapport à la précédente génération de détecteurs présents sur l'instrument. Cela permettra d'obtenir des cartes du ciel à grand champ qui seront disponibles plus rapidement et avec une précision beaucoup plus importante (augmentation considérable du nombre de pixels).

L'équipe scientifique qui a installé ArTéMiS a dû lutter contre des conditions climatiques extrêmes pour mener à bien sa mission. De très fortes chutes de neige sur le plateau de Chajnantor avaient presque enterré le bâtiment de commande d'APEX. Mais avec l'aide, sur place, du personnel technique d'APEX et du projet ALMA, l'équipe a pu transporter les éléments de la caméra ArTéMiS jusqu'au télescope via une route de fortune, en évitant les importants amas de neige. Ils ont ainsi été en mesure d'installer l'appareil, de mettre en place le cryostat, et de le positionner dans son emplacement final.

Afin de tester l'instrument, l'équipe a ensuite dû attendre le retour d'un temps plus sec car les longueurs d'onde submillimétriques qu'observe ArTéMiS sont très fortement absorbées par la vapeur d'eau. Le moment venu, les observations d'essais ont pu être effectuées avec succès. A la suite de ces tests et des observations de contrôle, ArTéMiS a déjà pu être utilisée pour plusieurs projets scientifiques. Une de ces cibles était la région de formation d'étoiles NGC 6334 (la nébuleuse de la Patte de Chat), située dans la constellation australe du Scorpion. Cette nouvelle image d'ArTeMiS est d'une qualité nettement supérieure aux images antérieures obtenues avec APEX dans la même région du ciel.

Les tests d'ArTéMiS se poursuivent et la caméra va bientôt retourner à Saclay, en France, afin d'être équipée de détecteurs supplémentaires. Toute l'équipe est déjà très enthousiaste concernant les résultats des observations recueillies. Celles-ci constituent une belle récompense suite à de nombreuses années de travail et n'auraient pas pu être réalisées sans l'aide et le soutien de toutes les équipes de recherche impliquées.

Notes

[1] ArTéMiS signifie: Architectures de bolomètres pour des Télescopes à grand champ de vue dans le domaine sub- Millimétrique au Sol

[2] L'équipe de mise en service du CEA se compose de Philippe André, Laurent Clerc, Cyrille Delisle, Eric Doumayrou, Didier Dubreuil, Pascal Gallais, Yannick le Pennec, Michel Lortholary, Jérôme Martignac, Vincent Revéret, Louis Rodriguez, Michel Talvard et François Visticot.

Plus d'informations

APEX est une collaboration entre le Max Planck Institute for Radio Astronomy (MPIfR), l'Onsala Space Observatory (OSO) et ESO. L'exploitation d'APEX à Chajnantor est confiée à l'ESO.

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@oamp.fr

Michel Talvard
Project Manager for ArTeMiS / CEA
Saclay, France
Tel: +33 1 6908 8352
Email: michel.talvard@cea.fr

Carlos De Breuck
ESO APEX Project Manager
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6613
Email: cdebreuc@eso.org

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1341.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1341fr
Nom:NGC 6334
Type:• Milky Way : Nebula : Type : Star Formation
• Unspecified : Technology : Observatory : Instrument
Facility:Atacama Pathfinder Experiment, Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy

Images

La Nébuleuse de la Patte de Chat, une région de formation d'étoiles observée à travers les yeux d'ArTeMIS
La Nébuleuse de la Patte de Chat, une région de formation d'étoiles observée à travers les yeux d'ArTeMIS
Fixation du cryostat d'ArTeMIS sur APEX
Fixation du cryostat d'ArTeMIS sur APEX
De rudes conditions de travail dans le centre de contrôle d'APEX
De rudes conditions de travail dans le centre de contrôle d'APEX
La nurserie stellaire NGC 6334 dans la constellation du Scorpion
La nurserie stellaire NGC 6334 dans la constellation du Scorpion

Vidéos

Zoom sur l'observation de la Nébuleuse de la Patte de Chat, NGC 6334, effectuée par ArTeMIS
Zoom sur l'observation de la Nébuleuse de la Patte de Chat, NGC 6334, effectuée par ArTeMIS
Succession des vues infrarouge et submillimétrique de NGC 6334 acquises par VISTA et ArTeMIS
Succession des vues infrarouge et submillimétrique de NGC 6334 acquises par VISTA et ArTeMIS

Voir aussi notre