eso1208fr-be — Communiqué de presse photo

Choose your language:

Le VLT réalise l’image infrarouge la plus détaillée de la nébuleuse de la Carène

8 février 2012

Le très grand télescope (VLT) de l’ESO a fourni l’image infrarouge la plus détaillée jamais réalisée de la nébuleuse de la Carène, une nurserie stellaire. De nombreuses structures jusque-là invisibles ont émergé, éparpillées sur ce spectaculaire paysage céleste de gaz, de poussière et de jeunes étoiles. Cette image est l’une des plus magnifiques jamais réalisées par le VLT.

Profondément enfouie au cœur de la Voie Lactée australe, se trouve une nurserie stellaire appelée la nébuleuse de la Carène. Elle se situe à environ 7500 années-lumière de la Terre dans la constellation de la Carène (la quille) [1]. Ce nuage de poussière et de gaz brillant est l'un des incubateurs d'étoiles très massives les plus proches de la Terre. Il contient plusieurs étoiles parmi les plus brillantes et les plus massives connues. L'une d'entre elles, la mystérieuse et très instable étoile Êta Carinae, a occupé la seconde place des étoiles les plus brillantes de tout le ciel pendant plusieurs années, dans les années 1840. Selon les modèles astronomiques standards, il est probable qu'elle explose en supernova dans un futur proche. La nébuleuse de la Carène est un laboratoire idéal pour les astronomes étudiant la naissance violente et les débuts de la vie des étoiles.

Bien que cette nébuleuse soit spectaculaire sur les photos prises en lumière visible (eso0905), un bon nombre de ses secrets restent bien cachés derrière d'épais nuages de poussière. Pour pénétrer ce voile, une équipe européenne d'astronomes, dirigée par Thomas Preibisch (University Observatory, Munich, Allemagne), a eu recours à la puissance du très grand télescope de l'ESO (VLT) avec une caméra sensible au rayonnement infrarouge appelée HAWK-I [2].

Des centaines d'images ont été combinées pour réaliser ce visuel qui constitue la mosaïque infrarouge la plus détaillée jamais réalisée de cette nébuleuse et l'une des images les plus spectaculaires jamais créée par le VLT. Elle ne montre pas seulement les étoiles massives lumineuses, mais aussi des centaines de milliers d'étoiles à la luminosité plus faible [3] qui étaient invisibles jusqu'à présent.

L'éblouissante étoile Êta Carinae apparaît en bas à gauche de cette nouvelle image. Elle est entourée par des nuages de gaz qui brillent sous l'effet des assauts de puissants rayonnements ultraviolets. Il y a aussi sur cette image de nombreuses taches compactes de matière sombre qui restent opaques même dans l'infrarouge. Ce sont les cocons poussiéreux à l'intérieur desquels de nouvelles étoiles sont en train de se former.

Au cours des quelques derniers millions d'années, cette région du ciel a formé un grand nombre d'étoiles dont certaines sont isolées et d'autres en amas. L'amas d'étoiles lumineux, proche du centre de l'image est appelé Trumpler 14. Bien que cet objet soit parfaitement observable en lumière visible, beaucoup plus d'étoiles de faible luminosité peuvent être vues sur cette image infrarouge. Et, vers le côté gauche de l'image, on peut voir une petite concentration d'étoiles qui apparaissent jaune. Ce groupement a été vu pour la première fois dans ces nouvelles données obtenues avec le VLT : ces étoiles ne peuvent absolument pas être vues en lumière visible. Il s'agit juste d'un des nombreux objets révélés pour la première fois sur ce spectaculaire panorama.

Notes

[1] La Carène est la quille du bateau mythologique Argos du célèbre Jason et les Argonautes.

[2] Les régions poussiéreuses de l'espace absorbent et dispersent plus la lumière bleue à la longueur d'onde courte que le rouge dont la longueur d'onde est plus longue. Cet effet explique aussi pourquoi les couchers de Soleil sur Terre sont souvent rouge, notamment quand l'atmosphère est poussiéreuse. Dans certaines parties poussiéreuses du ciel, particulièrement dans les régions de formation stellaire telle que la nébuleuse de la Carène, cet effet est tellement fort que la lumière visible ne peut absolument pas passer à travers. Les astronomes surmontent cet obstacle en observant dans la lumière infrarouge en utilisant des caméras spéciales comme HAWK-I sur le VLT de l'ESO ou le télescope VISTA dédié aux grands relevés infrarouges.

[3] Un des principaux objectifs des astronomes était de rechercher dans cette région des étoiles beaucoup plus faibles et moins massives que le Soleil. Cette image est suffisamment profonde pour permettre la détection de jeunes naines brunes.

Plus d'informations

L'année 2012 marque le 50e anniversaire de la création de l'Observatoire Européen Austral (ESO). L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 40 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Rodrigo Alvarez
Planetarium, Royal Observatory of Belgium
Brussels, Belgium
Tel: +32 2 474 70 50
Email: eson-belgium@eso.org

Thomas Preibisch
University Observatory Munich/Ludwig-Maximilians-University
Munich, Germany
Tel: +49 89 2180 6016
Email: preibisch@usm.uni-muenchen.de

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT and Survey Telescopes Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1208.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1208fr-be
Nom:Carina Nebula, NGC 3372
Type:• Milky Way : Nebula : Type : Star Formation
Facility:Very Large Telescope
Science data:2011A&A...530A..34P

Images

Le VLT de l'ESO révèle les secrets de la nébuleuse de la Carène
Le VLT de l'ESO révèle les secrets de la nébuleuse de la Carène
Excerpts from VLT image of the Carina Nebula in infrared light
Excerpts from VLT image of the Carina Nebula in infrared light
Seulement en anglais
Infrared/visible-light comparison of the Carina Nebula
Infrared/visible-light comparison of the Carina Nebula
Seulement en anglais
The Carina Nebula in the constellation of Carina
The Carina Nebula in the constellation of Carina
Seulement en anglais
Digitized Sky Survey Image of Eta Carinae Nebula
Digitized Sky Survey Image of Eta Carinae Nebula
Seulement en anglais

Vidéos

Zooming in on a new infrared view of the Carina Nebula
Zooming in on a new infrared view of the Carina Nebula
Seulement en anglais
Infrared/visible-light comparison view of the Carina Nebula
Infrared/visible-light comparison view of the Carina Nebula
Seulement en anglais

Image Comparisons

Comparaison infrarouge/lumière visible de la nébuleuse de la Carène
Comparaison infrarouge/lumière visible de la nébuleuse de la Carène

Voir aussi notre