eso1118fr — Communiqué de presse photo

Une carte postale de l’espace extragalactique ?

- Une galaxie spirale qui ressemble à notre Voie Lactée

1 juin 2011

Les astronomes de l’ESO ont utilisé la caméra WFI (Wide Field Imager) sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres pour réaliser une image de NGC 6744. Cette impressionnante galaxie spirale se situe à environ 30 millions d’années-lumière de la Terre, dans la constellation australe du Paon. Mais cette nouvelle vue pourrait presque être une image de carte postale de notre propre Voie Lactée, prise et envoyée par un ami extragalactique, tant cette galaxie ressemble à la nôtre.

Nous voyons NGC 6744 pratiquement de face, ce qui signifie que nous avons une vue d’ensemble spectaculaire de la structure de cette galaxie. Si nous disposions de la technologie nous permettant de sortir de la Voie Lactée et que nous pouvions ainsi la regarder depuis l’espace intergalactique, cette vue serait proche de celle que nous pourrions voir : – de magnifiques bras spiraux enveloppant un noyau allongé dense et un disque de poussière. Il y a même un compagnon galactique déformé – NGC 6744A, qui apparait sur cette image comme une tache en bas à droite de NGC 6744 et qui rappelle un des Nuages de Magellan, voisins de la Voie Lactée.

Toutefois, une différence de taille existe entre NGC 6744 et la Voie Lactée. Alors que la Voie Lactée s’étend sur environ 100 000 années-lumière, le diamètre de la galaxie que l’on voit sur ce visuel est pratiquement deux fois plus grand. Néanmoins, NGC 6744 nous permet d’appréhender le sentiment d’émerveillement que pourrait éprouver un observateur lointain en regardant notre Galaxie.

Cet objet spectaculaire est l’une des galaxies spirales les plus grandes et les plus proches de la Terre. Bien que brillant comme pratiquement 60 milliards de Soleils, sa lumière se répand sur une large zone du ciel – environ les deux tiers de la largeur de la pleine Lune - faisant apparaître cette galaxie comme une tache floue avec un centre brillant quand on l’observe avec un petit télescope. Malgré tout, c’est un des objets les plus beaux du ciel austral. Les astronomes amateurs peuvent l’identifier grâce à sa forme ovale se détachant  sur un riche arrière-plan d’étoiles. 

Avec des télescopes professionnels tels que le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à La Silla qui a permis de réaliser cette image, NGC 6744 peut être vue dans toute sa splendeur. Les bras spiraux poussiéreux hébergent de nombreuses régions riches en formation d’étoiles (en rouge sur cette image) et donnent à cette galaxie ressemblant à la Voie Lactée cette étonnante forme spirale. 

Cette image a été prise avec la caméra WFI (Wide Field Imager) installée sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili. L’image a été réalisée à partir de clichés pris avec quatre filtres différents qui laissent passer les lumières bleue, jaune-verte, rouge ainsi que le rayonnement provenant de l’hydrogène ionisé. Ils sont respectivement colorés sur cette image en bleu, vert, orange et rouge.

Plus d'informations

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et VISTA, le plus grand télescope pour les grands relevés. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.

Liens

Contacts

Thierry Botti
Observatoire Astronomique de Marseille Provence
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Mobile: +33 6 72 53 79 46
Email: eson-france@eso.org

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT and Survey Telescopes Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1118.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1118fr
Nom:NGC 6744
Type:• Local Universe : Galaxy : Type : Spiral
Facility:MPG/ESO 2.2-metre telescope

Images

Wide Field Imager view of a Milky Way look-alike, NGC 6744
Wide Field Imager view of a Milky Way look-alike, NGC 6744
Seulement en anglais
The spiral galaxy NGC 6744 in the constellation of Pavo
The spiral galaxy NGC 6744 in the constellation of Pavo
Seulement en anglais
Wide-field view of the sky around NGC 6744
Wide-field view of the sky around NGC 6744
Seulement en anglais

Vidéos

Zooming in on the spiral galaxy NGC 6744
Zooming in on the spiral galaxy NGC 6744
Seulement en anglais

Voir aussi notre