Kids

eso1343fr — Communiqué de presse photo

Zoom sur la Nébuleuse Toby Jug

9 octobre 2013

Le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO a réalisé une image remarquablement détaillée de la Nébuleuse Toby Jug, un nuage de gaz et de poussière qui entoure une étoile de type géante rouge. Cette vue dévoile la structure arquée de la nébuleuse qui, comme son nom anglais l'indique, ressemble véritablement à un pot doté d'une poignée (jug signifie cruche en anglais). Elle est parfois aussi appelée nébuleuse du papillon (Butterfly nebula).

Située à environ 1200 années lumière de la Terre dans la constellation australe de la Carène (la Quille du Navire), la Nébuleuse Toby Jug, officiellement connue sous le nom IC 2220, constitue un exemple de nébuleuse par réflexion. Ce nuage de gaz et de poussière est illuminé de l'intérieur par une étoile appelée HD 65750. Cette étoile, classée parmi les géantes rouges, est dotée d'une masse cinq fois plus élevée que celle de notre Soleil mais se situe à un stade bien plus avancé de son existence en dépit de sa jeunesse relative – elle n'est âgée que de 50 millions d'années environ [1].

La nébuleuse s'est formée à partir de l'étoile centrale : le nuage de gaz et de poussière qui la constitue résulte du refroidissement de la matière expulsée par l'étoile dans l'espace environnant. La poussière est composée d'atomes de carbone et de molécules résistantes à la chaleur telles que le dioxyde de titane et l'oxyde de calcium (chaux). L'étude approfondie de cet objet en lumière infrarouge indique que le dioxyde de silicium (silice) est sans doute responsable de la réflexion de la lumière en provenance de l'étoile.

C'est la lumière en provenance de l'étoile qui se réfléchit sur les grains de poussière et rend IC 2220 visible. Cette structure céleste en forme de papillon est quasiment symétrique, et s'étend sur une année-lumière environ. Cette étape dans la vie d'une étoile est de courte durée ; de tels objets sont donc rares.

Les géantes rouges se forment à partir d'étoiles vieillissantes, qui approchent les phases finales de leur évolution. Elles ont épuisé la quasi-totalité de leurs réserves en hydrogène qui alimente les réactions nucléaires durant la majeure partie de la vie d'une étoile. S'ensuit la vaste expansion de l'enveloppe externe de l'étoile. Des étoiles telle que HD 65750 brûlent la coquille d'hélium qui entoure le cœur constitué de carbone et d'oxygène ; parfois accompagnée par une enveloppe d'hydrogène plus proche de la surface de l'étoile.

Dans plusieurs milliards d'années, notre Soleil se transformera à son tour en géante rouge. L'atmosphère de notre étoile s'étendra alors bien au-delà de l'orbite actuelle de la Terre, engloutissant toutes les planètes situées sur sa route. D'ici là, la Terre offrira un bien triste visage : la forte augmentation du rayonnement et les puissants vents stellaires qui accompagneront le processus d'inflation solaire détruiront toute vie sur Terre et feront évaporer l'eau des océans. Notre planète commencera alors à fondre.

Les astronomes britanniques Paul Murdin, David Allen et David Malin ont attribué à IC 2220 le surnom de Nébuleuse Toby Jug en raison de sa forme, semblable à celle d'un vieux broc anglais de type Toby Jug qu'ils ont connu durant leur enfance.

Cette image est issue du programme Joyaux Cosmiques de l'ESO [2].

Notes

[1] Les étoiles massives franchissent plus rapidement les différentes étapes de leur existence que les étoiles de faible masse tel le Soleil, dont les durées de vie se mesurent en milliards – et non en millions – d'années.

[2] Cette image est issue du programme Joyaux Cosmiques de l'ESO, qui consiste à mettre à disposition des enseignants et du grand public des images intéressantes, intriguantes voire attrayantes visuellement, acquises par les télescopes de l'ESO. Le programme utilise un temps de télescope qui ne peut être voué aux observations scientifiques. L'ensemble des données collectées, potentiellement utilisables dans un cadre scientifique, est mis à disposition des astronomes au travers des archives scientifiques de l'ESO.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@oamp.fr

Richard Hook
ESO, Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1343.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1343fr
Nom:IC 2220
Type:• Milky Way : Nebula : Appearance : Reflection
Facility:Very Large Telescope

Images

La Nébuleuse Toby Jug observée au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO
La Nébuleuse Toby Jug observée au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO
Localisation de la Nébuleuse Toby Jug dans la constellation australe de La Carène
Localisation de la Nébuleuse Toby Jug dans la constellation australe de La Carène
Vue étendue de la région du ciel qu'occupe la Nébuleuse Toby Jug
Vue étendue de la région du ciel qu'occupe la Nébuleuse Toby Jug

Vidéos

Zoom sur la Nébuleuse Toby Jug
Zoom sur la Nébuleuse Toby Jug
Vue panoramique de la Nébuleuse Toby Jug acquise par le VLT
Vue panoramique de la Nébuleuse Toby Jug acquise par le VLT

Voir aussi notre