eso1412fr — Communiqué de presse photo

Une rencontre fortuite aboutit à la création d'un anneau de diamant

9 avril 2014

C'est au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO au Chili que des astronomes ont obtenu cette image saisissante de la nébuleuse planétaire PN A66 33 – plus connue sous l'appellation Abell 33. Cette magnifique bulle de couleur bleue résulte de l'expulsion, par une étoile âgée, de ses enveloppes externes. Son alignement fortuit avec une étoile située à l'avant-plan laisse apparaître les contours d'une bague de fiançailles en diamant. En outre, l'inhabituelle symétrie de ce joyau cosmique lui confère un aspect quasi circulaire sur le fond du ciel.

La plupart des étoiles de masses semblables à celle de notre Soleil achèveront leur existence sous la forme de naines blanches – de petits corps denses et chauds à la fois dont la température diminuera progressivement au fil des milliards d'années. Au cours de cette ultime phase de leur existence, les étoiles expulsent leur atmosphère dans l'espace environnant, générant par là-même des nébuleuses planétaires, soit des enveloppes de gaz particulièrement brillantes et hautes en couleurs autour du résidu stellaire brillant, de petite taille.

Cette image, acquise par le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO, laisse apparaître les remarquables contours circulaires de la nébuleuse planétaire Abell 33, située à quelque 2500 années lumière de la Terre. Une sphéricité aussi parfaite est inhabituelle pour ce type d'objet – bien souvent, un facteur perturbe cette symétrie et la nébuleuse planétaire affiche des contours irréguliers [1].

La présence de cette étoile étonnamment brillante sur le bord extérieur de la nébuleuse crée une  magnifique illusion d'optique sur cette image acquise par le VLT. Il s'agit là d'un alignement totalement fortuit – l'étoile, baptisée HD 83535, se situe en réalité à l'avant-plan de la nébuleuse, à mi-chemin ou presque entre la Terre et Abell 33. A cet endroit précis, elle magnifie l'image obtenue. La combinaison de ces deux objets, HD 83535 d'une part, Abell 33 d'autre part, forme une bague de diamant étincelante.

Le vestige de l'étoile ayant donné naissance à Abell 33 est sur le point de devenir une naine blanche. Il apparaît sous l'aspect d'une petite perle de couleur blanche à proximité du centre de la nébuleuse. Il est encore brillant – sa luminosité est supérieure à celle de notre propre Soleil – et émet suffisamment de rayonnement ultraviolet pour illuminer la matière éjectée [2].

Abell 33 constitue l'un des 86 objets répertoriés au sein du catalogue Abell des nébuleuses planétaires par
l'astronome George Abell en 1966. Abell s'est également intéressé aux amas de galaxies : il a compilé le catalogue Abell qui recense plus de 4000 de ces amas dans les hémisphères nord et sud du ciel.

Cette image a été constituée à partir des données acquises par l'instrument FORS (réducteur de focale et spectrographe à faible dispersion) qui équipe le VLT dans le cadre du programme "Joyaux Cosmiques" de l'ESO. 

Notes

[1] La rotation de l'étoile ou bien encore son appartenance à un système d'étoiles double ou multiple peut constituer une source de perturbation.

[2] Sur cette image dotée d'une définition élevée, l'étoile centrale apparaît double. Nul ne sait s'il s'agit d'une réalité ou d'un alignement fortuit.

[3] Le programe Joyaux Cosmiques de l'ESO est une initiative de sensibilisation visant à produire des images intéressantes, intrigantes ou visuellement attrayantes d'objets au moyen des télescopes de l'ESO, pour les besoins de l'enseignement et de la diffusion vers le grand public. Le programme utilise du temps de télescope qui ne pourrait être utilisé pour des observations scientifiques. L'ensemble des données collectées peut également servir divers objectifs scientifiques. Pour cette raison, elles sont mises à disposition des astronomes au travers des archives scientifiques de l'ESO. 

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de
réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@osupytheas.fr

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1412.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1412fr
Nom:pn a66 33
Type:• Milky Way : Nebula : Type : Planetary
Facility:Very Large Telescope

Images

Image de la nébuleuse planétaire Abell 33 acquise par le Très Grand Télescope de l'ESO
Image de la nébuleuse planétaire Abell 33 acquise par le Très Grand Télescope de l'ESO
La nébuleuse planétaire Abell 33 dans la constellation de l'Hydre
La nébuleuse planétaire Abell 33 dans la constellation de l'Hydre
Image à grand champ du ciel qui entoure Abell 33
Image à grand champ du ciel qui entoure Abell 33

Vidéos

Zoom sur la nébuleuse planétaire Abell 33
Zoom sur la nébuleuse planétaire Abell 33
Panning across the planetary nebula Abell 33
Panning across the planetary nebula Abell 33
Seulement en anglais

Voir aussi notre