Communiqués de presse 2010

Subscribe to esonews mailing list.
eso1030fr-be — Communiqué de presse scientifique
Les étoiles grossissent
21 juillet 2010: En utilisant une combinaison d’instruments du VLT de l’ESO, une équipe d’astronomes a découvert l’étoile la plus massive connue à ce jour avec une masse à la naissance supérieure à 300 fois la masse de notre Soleil, soit deux fois les 150 masses solaires considérées actuellement comme la masse maximale pour une étoile. L’existence de ces monstres – des millions de fois plus lumineux que le Soleil, perdant de la masse en émettant des vents très puissants – pourrait apporter une réponse à la question suivante : « quelle masse maximale les étoiles peuvent-elles atteindre ? »
eso1029fr-be — Communiqué de presse scientifique
Le mystère de la naissance des étoiles massives dévoilé
14 juillet 2010: Des astronomes ont obtenu la première image d’un disque de poussière encerclant de près une étoile massive récemment née, apportant la preuve directe que les étoiles massives se forment de la même manière que leurs sœurs plus petites. Cette découverte, réalisée grâce à plusieurs télescopes de l’ESO, est présentée cette semaine dans un article de la revue Nature.
eso1028fr-be — Communiqué de presse scientifique
Un trou noir qui souffle une grosse bulle
7 juillet 2010: En combinant les observations effectuées avec le VLT de l’ESO et le télescope à rayons X Chandra de la NASA, des astronomes ont découvert la paire de jets la plus puissante jamais observée, émise par un trou noir stellaire. Cet objet, également connu comme un microquasar, propulse une gigantesque bulle de gaz de 1000 années lumière de diamètre, deux fois plus grande et dix fois plus puissante que celles des autres microquasars connus. Cette découverte est présentée cette semaine dans la revue Nature.
eso1027fr-be — Communiqué de presse photo
R Coronae Australis : Une aquarelle cosmique
30 juin 2010: Cette magnifique image de la région autour de l’étoile R Coronae Australis a été réalisée à partir d’images prises avec la caméra WFI à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili. R Coronae Australis se trouve au cœur d’une région de formation d’étoiles proche et est entourée par une délicate nébuleuse par réflexion tirant sur les bleus, enfouie dans un gigantesque nuage de poussière.
eso1026fr-be — Communiqué de presse scientifique
Le VLT détecte la première super-tempête sur une exoplanète
23 juin 2010: Pour la première fois, des astronomes ont mesuré une super-tempête dans l’atmosphère d’une exoplanète, le très étudié Jupiter chaud HD209458b. Les observations de très grande précision du monoxyde de carbone montrent que ce gaz est en train de s’écouler à très grande vitesse du côté jour, extrêmement chaud de cette planète, vers son côté non éclairé, plus froid. Ces observations ont également permis une autre « première » très intéressante : la mesure de la vitesse orbitale de l’exoplanète elle-même, permettant ainsi de déterminer sa masse de manière directe.
eso1025fr-be — Communiqué de presse photo
Le regard de VISTA sur la galaxie du Sculpteur
16 juin 2010: Une nouvelle image spectaculaire de la galaxie du Sculpteur (NGC 253) a été prise par le télescope VISTA de l’ESO à l’Observatoire Paranal au Chili, dans le cadre d’une de ses premières importantes campagnes d’observation. En observant dans la lumière infrarouge, la vision de VISTA est moins affectée par la poussière et révèle une myriade d’étoiles froides ainsi qu’une barre proéminente d’étoiles traversant la région centrale. L’image de VISTA fournit un grand nombre de nouvelles informations sur l’histoire et le développement de la galaxie.
eso1024fr-be — Communiqué de presse scientifique
Une exoplanète observée dans sa course autour de son étoile
10 juin 2010: Pour la première fois, des astronomes ont été capables de suivre directement une exoplanète alors qu’elle se déplaçait d’un côté à l’autre de son étoile. Cette planète a de loin l’orbite la plus petite de toutes les exoplanètes observées de manière directe, se trouvant aussi proche de son étoile que Saturne l’est du Soleil. Les scientifiques pensent qu’elle pourrait s’être formée de la même manière que les planètes géantes du système solaire. Etant donné que l’étoile est très jeune, cette découverte prouve que les planètes géantes gazeuses peuvent se former dans des disques en seulement quelques millions d’années, une période relativement courte à l’échelle du temps cosmique.
eso1023fr-be — Communiqué de presse institutionnel
Un Nouveau Télescope National à La Silla
8 juin 2010: Un nouveau télescope robotisé a obtenu sa première lumière à l'Observatoire de l'ESO à La Silla, au Chili. TRAPPIST, pour TRAnsiting Planets and PlanetesImals Small Telescope (Petit Télescope pour les Transits de Planètes et les Planétésimaux) est dédié à l'étude des systèmes planétaires en utilisant deux approches : la détection et caractérisation de planètes situées hors du système solaire (exoplanètes) et l'étude des comètes en orbite autour du Soleil. Le télescope de 60 cm est exploité à partir d'une salle de contrôle située à Liège, en Belgique, à 12.000 km de là.
eso1022fr-be — Communiqué de presse institutionnel
Raymond Wilson, concepteur de télescopes à l’ESO, reçoit le prestigieux Prix Kavli pour l’astrophysique
4 juin 2010: Raymond Wilson, dont les recherches innovantes en optique à l’ESO ont rendu possible la réalisation des télescopes géants d’aujourd’hui, grâce à la technologie de l’optique active, a reçu le Prix Kavli 2010 en astrophysique. R. Wilson, fondateur et responsable originel du Groupe Optique et Télescopes à l’ESO, partage le prix d’un million de dollars avec deux scientifiques américains Jerry Nelson et Roger Angel.
eso1021fr-be — Communiqué de presse photo
Un zoo cosmique dans le Grand Nuage de Magellan
1 juin 2010: Dans leur quête de compréhension de l’Univers les astronomes tournent souvent leurs télescopes vers le Grand Nuage de Magellan, une des galaxies les plus proches de notre Voie Lactée. Cette nouvelle image spectaculaire prise avec la caméra grand champ WFI (Wide Field Imager) à l’Observatoire La Silla de l’ESO au Chili, montre une ménagerie céleste composée de différents objets d’une partie du Grand Nuage, allant des vastes amas globulaires aux restes laissés par des explosions éblouissantes de supernovae. Cette observation fascinante fournit des données pour une large variété de projets de recherche apportant un éclairage sur la vie et la mort des étoiles et l’évolution des galaxies.
eso1020fr-be — Communiqué de presse photo
Un nouveau regard sur une galaxie spirale classique
19 mai 2010: L’ESO publie une magnifique image de la galaxie voisine Messier 83 prise par l’instrument HAWK-I installé sur le très grand télescope (VLT) de l’ESO à l’Observatoire Paranal au Chili. L’image montre la galaxie dans la lumière infrarouge et démontre l’impressionnante capacité de cette caméra à réaliser une des images les plus nettes et les plus détaillées jamais prise de Messier 83 depuis le sol.
eso1019fr-be — Communiqué de presse photo
Un Amas et une Mer de Galaxies
5 mai 2010: Une nouvelle image grand champ publiée aujourd'hui par l’ESO montre plusieurs milliers de galaxies éloignées et, en particulier, un grand groupe appartenant à l’amas massif de galaxies, connu sous le nom d'Abell 315. Aussi bondé qu’il puisse apparaître, cet ensemble de galaxies représente seulement, selon le proverbe, la “partie émergée de l'iceberg “, car Abell 315 - comme la plupart des amas de galaxies - est dominé par la matière noire. La masse énorme de cet amas dévie la lumière des galaxies situées en arrière-plan, altérant légèrement leurs formes observées.
eso1018fr-be — Communiqué de presse institutionnel
Le site de l’E-ELT a été choisi
26 avril 2010: Le 26 avril 2010, le Conseil de l’ESO a sélectionné le Mont Armazones comme site de référence pour le projet du futur télescope géant européen (E-ELT – European  Extremely Large Telescope) de 42 mètres. Le Mont Armazones est une montagne haute de 3060 mètres dans la partie centrale du désert d’Atacama au Chili, à quelques 130 kilomètres au sud de la ville d’Antofagasta et à environ 20 kilomètres  du Mont Paranal qui héberge le VLT de l’ESO.
eso1017fr-be — Communiqué de presse photo
VISTA dévoile les secrets cachés d’un chat céleste
21 avril 2010: La nébuleuse de la Patte de Chat, NGC 6334, est une gigantesque nurserie stellaire, berceau de centaines d’étoiles massives. Sur cette nouvelle image magnifique de l’ESO, prise avec VISTA (Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy) à l’Observatoire Paranal au Chili, les nuages rougeoyants de gaz et de poussière obscurcissant la vue sont pénétrés par la lumière infrarouge et quelques jeunes étoiles cachées de la nébuleuse sont ainsi dévoilées.
eso1016fr-be — Communiqué de presse scientifique
Retournement des théories de la formation planétaire !
13 avril 2010: Aujourd’hui, dans le cadre du « RAS National Astronomy Meeting (NAM2010) » la découverte de neuf nouvelles planètes à transit vient d’être annoncée. En combinant ces nouveaux résultats avec de précédentes observations d’exoplanètes en transit, les astronomes ont été surpris de découvrir que six exoplanètes (parmi un échantillon plus large en comprenant 27) ont été détectées orbitant dans le sens opposé à celui de la rotation de leur étoile hôte – soit exactement l’inverse de ce que l’on peut observer dans notre Système solaire. Avec ces nouvelles découvertes, les astronomes sont confrontés à une remise en cause sérieuse et inattendue des modèles de formation planétaire actuellement en vigueur. Elles laissent également supposer que les systèmes comportant des exoplanètes de type Jupiter chaud ne contiennent probablement pas de planète semblable à la Terre.
eso1015fr-be — Communiqué de presse scientifique
Un ciel d’été de méthane et de monoxyde de carbone sur Triton
7 avril 2010: Selon la toute première analyse dans l’infrarouge de l’atmosphère de Triton, une des lunes de Neptune, l’été bat son plein dans son hémisphère sud. En utilisant le Very Large Telescope de l’ESO, l’équipe européenne qui a mené cette étude a découvert du monoxyde de carbone et a observé, pour la première fois depuis le sol, du méthane dans la fine atmosphère de Triton. Ces observations ont révélé que cette fine atmosphère varie de manière saisonnière, s’épaississant quand elle est réchauffée.
eso1014fr-be — Communiqué de presse photo
Le “visage” clair et obscur d’une nurserie d’étoile
31 mars 2010: Aujourd’hui, l’ESO dévoile une image de Gum 19, une nébuleuse peu lumineuse, peu connue, dont une moitié apparaît sombre et l’autre brillante lorsqu’on l’observe dans l’infrarouge. D’un côté, l’hydrogène gazeux chaud est illuminé par une étoile supergéante bleue appelée V391 Velorum. La formation de nouvelles étoiles se situe dans le « ruban » de matière sombre et de matière lumineuse qui entoure, sur cette image, le côté gauche de V391 Velorum. Après plusieurs milliers d’années, ces jeunes étoiles, combinées à la fin explosive de V391 Velorum en supernova, vont probablement modifier le « visage » de Gum 19 dont l’apparence actuelle évoque Janus.
eso1013fr-be — Communiqué de presse scientifique
Pourquoi 90% des galaxies lointaines restent non détectées lors de nombreux grands relevés? … Enfin une explication !
24 mars 2010: Les astronomes savent depuis longtemps que dans de nombreux sondages de l’Univers très lointain, une fraction importante de l’ensemble de la lumière intrinsèque n’est pas observée. Maintenant, grâce à un relevé extrêmement profond, réalisé avec deux des quatre télescopes géants de 8,2 mètres de diamètre du très grand télescope (VLT) de l’ESO et d’un filtre unique fait sur mesure, les astronomes ont déterminé qu’une grande fraction des galaxies dont la lumière met plus de 10 milliards d’années à nous parvenir n’a pas été découverte. Ce relevé a également permis de découvrir quelques-unes des galaxies les moins lumineuses jamais observées à cette période précoce de l’Univers.
eso1012fr-be — Communiqué de presse scientifique
Apex photographie en gros plan des fabriques d’étoiles dans l’Univers lointain
21 mars 2010: Pour la première fois, des astronomes ont réalisé des mesures directes de la taille et de la luminosité de régions où naissent les étoiles dans une galaxie très lointaine, grâce à une découverte fortuite avec le télescope APEX. Cette galaxie est si lointaine et sa lumière a mis tellement de temps à nous parvenir, que nous la voyons telle qu’elle était il y a 10 milliards d’années. Une lentille gravitationnelle cosmique grossit cette galaxie, nous en donnant une vue en gros plan impossible à obtenir autrement. Ce phénomène chanceux révèle une trépidante et vigoureuse activité de formation d’étoiles dans les galaxies de l’Univers jeune avec des nurseries stellaires se formant cent fois plus rapidement que dans les galaxies plus récentes. Cette recherche est publiée en ligne aujourd’hui dans le journal Nature.
eso1011fr-be — Communiqué de presse scientifique
La première exoplanète tempérée caractérisée !
17 mars 2010: En combinant les observations du satellite CoRoT du CNES et l’instrument HARPS de l’ESO, des astronomes ont découvert la première exoplanète « normale » qui a pu être étudiée de manière très détaillée. Appelée CoRoT-9b, cette planète passe périodiquement devant une étoile semblable au Soleil, située à 1500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Serpent.
Affiche de 21 à 40 de 50