eso1403fr-be — Communiqué de presse photo

Choose your language:

Un véritable trésor révélé par un Télescope de grands relevés

Une image de la nébuleuse de la Lagune acquise par le VST

22 janvier 2014

Le télescope de grands relevés du VLT (VST pour VLT Survey Telescope) qui équipe l'Observatoire de Paranal de l'ESO au Chili a obtenu cette nouvelle image remarquablement détaillée de la Nébuleuse de la Lagune. Ce vaste nuage de gaz et de poussière donne fréquemment naissance à de nouvelles étoiles brillantes et abrite de jeunes amas stellaires. Cette image est issue de l'un des onze relevés publics d'observation du ciel actuellement menés grâce aux télescopes de l'ESO. Assemblés, ces sondages du ciel profond constituent une vaste base de données publique mise à disposition de l'ensemble de la communauté astronomique.

La Nébuleuse de la Lagune est un objet fascinant situé à environ 5 000 années lumière de la Terre dans la constellation du Sagittaire (L'Archer). Ce vaste nuage d'une centaine d'années lumière de diamètre est également connu sous l'appellation Messier 8. Au sein de ses volutes de gaz et de poussière de nouvelles étoiles se forment régulièrement [1]. Cette nouvelle image de 16 000 pixels de large a été acquise par le Télescope de grands relevés du VLT (VST), l'un des deux télescopes de relevés qui équipent l'Observatoire de Paranal de l'ESO au nord du Chili. Une version zoomable de l'image permet aux observateurs d'explorer les moindres recoins de cet objet fascinant.

Le VST n'a pas été délibérément pointé en direction de la Nébuleuse de la Lagune. Cette observation s'inscrit en réalité dans le cadre d'un vaste sondage du ciel noté VPHAS+, qui englobe tout un pan de la Voie Lactée. VPHAS+ constitue l'une des trois campagnes d'observation du ciel dans le domaine visible effectuées au moyen du VST. Six sondages infrarouge menés grâce au télescope de relevés VISTA viennent les compléter.

Les relevés du ciel s'inscrivent dans le cadre des problématiques astronomiques actuelles. Parmi ces problématiques figurent la nature de l'énergie noire, la recherche de quasars brillants dans l'Univers jeune, la détermination de la structure de la Voie Lactée, la détection d'objets insolites et cachés, l'étude détaillée des Nuages de Magellan voisins. L'histoire montre que de tels sondages aboutissent bien souvent à la découverte d'objets inattendus ; ils contribuent ainsi aux avancées de la recherche dans le domaine astronomique.

En complément des neuf campagnes d'observation menées au moyen de VISTA et du VST figurent deux autres relevés effectués par d'autres télescopes de l'ESO. Le relevé GAIA-ESO, utilise le Très Grand Télescope, le VLT, de l'Observatoire de Paranal pour caractériser les propriétés de plus de 100 000 étoiles de la Voie Lactée ; l'autre, PESSTO, est dédié au suivi d'objets transitoires telles que les supernovae, et utilise le New Technology Telescope installé à La Silla [2].

Certaines de ces campagnes d'observation ont débuté en 2010, d'autres plus récemment. L'ensemble des données acquises est désormais public et accessible à la communauté astronomique mondiale au travers des archives de l'ESO [3].

Bien qu'elles ne soient pas achevées, ces campagnes d'observation ont déjà permis aux astronomes d'effectuer de nombreuses découvertes. Parmi les nouveaux résultats obtenus figurent : la détection de nouveaux amas d'étoiles dans le sondage VVV (eso1128, eso1141), la cartographie la plus aboutie à ce jour des régions centrales de notre Voie Lactée (eso1242, eso1339), une vue très profonde du ciel infrarouge (eso1213) et, très récemment, la découverte de quasars parmi les plus lointains (à partir du sondage VISTA VIKING).

Les relevés publics de l'ESO se poursuivront de nombreuses années encore, et constitueront un fonds patrimonial unique à disposition des futures générations d'astronomes.

Notes

[1] L'ESO a publié de magnifiques vues de cet objet par le passé – notamment une vaste image de 370 megapixels issue du projet GigaGalaxy Zoom (eso0936). Citons également cette surprenante image acquise dans l'infrarouge par le télescope VISTA (Télescope de Suivi dans les domaines Visible et Infrarouge) dans le cadre du sondage VVV, qui a révélé quelques-uns des mystères de la Nébuleuse de la Lagune (eso1101).

[2] De plus amples informations concernant les onze campagnes d'observation en cours sont disponibles ici ; la description complète de leur état d'avancement ainsi que des résultats obtenus figure au sein d'une section dédiée du dernier numéro du Messenger de l'ESO.

[3] Un aperçu des données issues des onze campagnes publiques d'observation de l'ESO est également disponible.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1403.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1403fr-be
Nom:Lagoon Nebula, Messier 8
Type:• Milky Way : Nebula : Type : Star Formation
• X - Nebulae
Facility:VLT Survey Telescope

Images

Images de la Nébuleuse de la Lagune acquises par le VST
Images de la Nébuleuse de la Lagune acquises par le VST
The star formation region Messier 8 in the constellation of Sagittarius
The star formation region Messier 8 in the constellation of Sagittarius
Seulement en anglais
Image à grand champ de la Nébuleuse de la Lagune
Image à grand champ de la Nébuleuse de la Lagune
Extraits d'une image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST
Extraits d'une image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST

Vidéos

Zoom sur la nouvelle image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST
Zoom sur la nouvelle image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST
Panoramique sur la nouvelle image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST
Panoramique sur la nouvelle image de la Nébuleuse de la Lagune acquise par le VST

Voir aussi notre