Photo de la semaine 2013

25 mars 2013

La Galaxie Perdue

Cette image montre la galaxie NGC 4535, dans la constellation de la Vierge, sur un bel arrière-plan contenant de nombreuses faibles galaxies. L'apparence circulaire montre qu'on la regarde de face. Au centre de la galaxie, il y a une structure bien définie, avec des lignes de poussière qui se courbent avant que les bras spiraux n'apparaissent. La couleur bleuâtre des bras spiraux suggèrent la présence de nombreuses jeunes étoiles chaudes. Au centre, toutefois, les vieilles étoiles plus froides donnent au bulbe de la galaxie une apparence jaunâtre .

Cette image a été faite avec l'instrument FORS1 se trouvant sur le Very Large Telescope de 8.2 mètres de l'ESO. La galaxie peut également être vue à travers des télescopes amateurs plus petits et a été observée pour la première fois par William Herschel en 1785. Lorsque l'on la regarde à travers un télescope plus petit, NGC 4535 a une apparence fantomatique qui a inspiré l'astronome amateur Leland S. Copeland à l'appeler "La Galaxie Perdue" dans les années 50.

NGC 4535 est une des grandes galaxies de l'amas de la Vierge, un énorme amas contenant 2000 galaxies et se trouvant à environ 50 millions d'années-lumière de nous. Quoique l'amas de la Vierge n'est pas plus large que le Groupe Local, l'amas de galaxie auquel la Voie Lactée appartient, il contient presque cinquante fois plus de galaxies.


11 mars 2013

Comètes et étoiles filantes dansent au-dessus de Paranal

Cette impressionnante photo a été prise le 5 Mars 2013 par Gabriel Brammer, l'un des Ambassadeurs Photo de l'ESO, et montre un coucher de soleil sur l'observatoire de Paranal, accompagné de deux comètes traversant le ciel austral. Près de l'horizon, à la droite de l'image, la Comète C/2011 L4 (Pan-STARRS), le plus brilannte des deux, laisse une trace lumineuse à cause de la poussière réfléchissant la lumière du soleil. Au centre de l'image, juste au-dessus la pente droite de Cerro parental, la virgule verdâtre, une enveloppe nébuleuse autour du nucléus, de la Comète C/2012 F6 (Lemmon) peut être vue, suivi d'une trace plus faible. La couleur verte est dû à l'ionisation du gaz dans la lumière du soleil. On peut même penser qu'il y a une troisième comète dans cette photo, mais le brillant objet entre les comètes Lemmon et Pan-STARRS est un étoile filante brulant dans l'atmosphère au bon endroit au bon moment.


4 mars 2013

La neige paie une visite au désert d'Atacama

Le désert d'Atacama est l'un des endroits le plus sec du monde. Certains facteurs contribuent à ces conditions arides. La magnifique cordelière des Andes et les montagnes de la côte chilienne bloquent les nuages de l'est et de l'ouest respectivement. De plus, le froid courant de Humboldt de l'océan Pacifique, qui créé une inversion côtière des couches d'air empêche la formation de nuages. De même, une région de haute pression dans le sud-est de l'océan Pacifique créée des vents, formant ainsi un anti-cyclone, qui aident à garder le climat du désert d'Atacama sec. Ces conditions arides étaient un majeur facteur dans le choix de l'emplacement du Very Large Telescope de l'ESO qui se trouve à Paranal, dans le désert d'Atacama. À l'observatoire de Paranal, situé au sommet de Cerro Paranal, le niveau de précipitation se trouve en-dessous de dix millimètres par an, avec une humidité se trouvant sous les 10%. Les conditions pour l'observation sont excellentes avec plus de 300 nuits dégagées par an.

Les superbes conditions pour les observations astronomiques dans le désert d'Atacama sont rarement perturbées par la météo. Toutefois, durant peut-être quelques jours par an, la neige visite le désert d'Atacama. Cette photo montre une belle vue panoramique de Cerro Parnal. Le VLT se trouve sur le sommet à gauche et le télescope de sondage VISTA un peu plus bas à droite. Le ciel bleu montre que c'est de nouveau une journée ensoleillée et dégagée. Toutefois cette fois-ci, quelque chose est différent: une fine couche de neige a tansformé le paysage, donnant une vue inhabituelle de beauté unique.

Cette photo a été prise par l'Ambassadeur Photo de l'ESO Stéphane Guisard le 1 Août 2011.

Liens


7 janvier 2013

Traces d'étoiles au-dessus de Yepun

Cette vue montre l'un des Unit Telescope du Very Large Telescope (VLT) de l'ESO se situant sous les traces des etoiles tournant autour du pole céleste austral, un point dans le ciel qui se trouve dans le sud de la constellation de l'Octant. Ces traces sont des arcs de lumiere qui montrent le mouvement des étoiles observées à travers le ciel lorsque la Terre tourne. Pour prendre ces traces d'etoiles une longue duree d'exposition a ete necessaire pour faire apparaitre cet aspect circulaire.

Illuminé par la lumière de la Lune, le télescope en avant-plan est juste l'un des quatre Unit Telescopes (UTs) qui forment le VLT à Paranal, au Chili. Suivant l'inauguration du site de Paranal en 1999, chaque UT a été nommé en langue de la tribu Mapuche. Les noms des UTs, Antu, Kueyen, Melipal et Yepun, représentent quatre aspects dominants du ciel: respectivement le Soleil, la Lune, la constellation de la Croix du Sud et Vénus. L'UT dans cette photo est Yepun, aussi connu sous le nom de UT4

Cette image a été prise par l'ambassadeur photo ESO Farid Char. Char travaille aux observatoires ESO de La Silla et de Paranal, et est membre de l'équipe d'essai du site pour le futur European Extremely Large Telescope (E-ELT), un nouveau télescope terrestre qui sera le plus grand télescope optique/infrarouge du monde lorsqu'il sera fini en vers le début des années 2020.

Liens:


Affiche de 21 à 24 de 24
Bookmark and Share

Voir aussi notre