Des étoiles tremblantes

Dans la nuit du 20 janvier 2019 à Coquimbo, le Chili a été secoué par un séisme d'une magnitude de 6,7. Bien que Coquimbo se trouve à 90 kilomètres de l’observatoire de La Silla de l’ESO, ses effets sont loin d’être passés inaperçus. Cette image unique montre le séisme enregistré par le télescope Rapid Action Telescope for Transient Objects (TAROT), un télescope conçu pour surveiller les sursauts de rayons gamma.

La nuit en question, TAROT observait des satellites géostationnaires, qui ressemblaient à des points statiques dans le ciel vus d'un télescope au sol. En conséquence, les étoiles sont enregistrées comme des traînées de lumière, car la Terre tourne sur elle-même pendant l'exposition. Sur cette photo, trois images de 10 secondes, prises successivement la nuit du tremblement de terre, ont été superposées.

La première image (à gauche) commence 41 secondes après le début du séisme et la dernière (à droite) se termine environ 100 secondes après le début du tremblement de terre. Chaque étoile est vue trois fois lorsque le tremblement de terre secoue le télescope et rend le ciel nocturne flou. L'effet du séisme s'affaiblit progressivement avec le temps (vers la droite de l'image).

L'enregistrement sur l'image ici est similaire aux mesures enregistrées par les sismographes sur un rouleau de papier.

Crédit:

ESO/A. Klotz (TAROT)

À propos de l'image

Identification:potw1910a
Langage:fr-be
Type:Collage
Date de publication:11 mars 2019 06:00
Taille:2000 x 1195 px

À propos de l'objet

Type:Unspecified : Star

Image Formats

Grand JPEG
669,0 Kio
JPEG taille écran
211,7 Kio

Zoomable


Fonds d'écran

1024x768
260,1 Kio
1280x1024
404,8 Kio
1600x1200
525,2 Kio
1920x1200
619,7 Kio
2048x1536
789,4 Kio

 

Voir aussi notre