eso1829fr-be — Communiqué de presse institutionnel

Un fonds de 17 millions d’euros destiné à financer l’innovation dans les domaines de la détection et de l’imagerie en Europe

5 septembre 2018

ATTRACT est un projet innovant qui associe des laboratoires de recherche de classe mondiale et des experts en gestion d’entreprise dans le but de constituer un écosystème européen de l’innovation destiné à accélérer le développement de technologies disruptives ainsi que leur mise sur le marché. Cette initiative, à laquelle l’ESO contribue, financera 170 projets de détection et d’imagerie révolutionnaires, et aboutira à la création de produits, de services, d’entreprises et d’emplois basés sur de nouvelles technologies de détection et d’imagerie.

Afin d’engager ce processus d’innovation disruptive, le projet ATTRACT consacrera 17 millions d’euros à l’amorçage de 170 projets portant sur le développement de technologies de pointe dans les domaines de la détection et de l’imagerie en Europe.

L’ESO construit et exploite un ensemble de télescopes astronomiques au sol parmi les plus perfectionnés au monde, dont le fonctionnement repose sur des technologies de pointe en matières de détection et d’imagerie. En sa qualité de partenaire, l’ESO entend bénéficier des avancées réalisées dans le domaine des détecteurs dans le cadre du projet ATTRACT.

“Le processus de conversion d’une nouvelle science en des technologies sources de percées innovantes résulte bien souvent du hasard. Le projet ATTRACT vise à créer et déployer les mécanismes ainsi qu’un échange permanent entre science et technologies, nécessaires à pérenniser cette transformation” précise Henry Chesbrough, conseiller spécial d’ATTRACT et père de l’expression “Open Innovation”. “A l’inverse de l’innovation incrémentale, qui génère des réponses réactives ou adaptatives à un problème, l’innovation disruptive est motivée par le souhait d’anticiper des besoins émergents ou à venir.”

Le fonds d’amorçage ATTRACT s’adresse aux chercheurs ainsi qu’aux entrepreneurs d’organisations européennes. L’appel à propositions est d’ores et déjà ouvert. Il collectera les idées novatrices jusqu’au 31 octobre 2018. Un comité indépendant de Recherche, de Développement et d’Innovation de haut niveau évaluera les propositions et sélectionnera les projets lauréats sur la base de leur qualité scientifique, de leur capacité à innover et de leur potentiel impact sociétal. Les propositions retenues seront annoncées début 2019.

Les 170 projets de rupture financés par ATTRACT disposeront d’une année pour développer leurs concepts. Durant cette phase, des experts dans les domaines des affaires et de l’innovation de l’Université Aalto, de l’Ecole de Commerce EIRMA et de l’ESADE, membres du consortium du projet ATTRACT, aideront les équipes projet à explorer les voies de transformation de leur technologie disruptive en innovations de rupture dotées d’un fort potentiel de commercialisation.

La plupart des progrès scientifiques, des applications techniques, des produits commercialisables et des entreprises ciblant les défis sociétaux émergents, reposent, de près ou de loin, sur des technologies de détection et d’imagerie. Les innovations disruptives développées dans le cadre d’ATTRACT généreront des transformations qui auront un véritable impact sur la vie des populations.

Parmi les futures applications sociétales figurent : des scanners portables dans le cadre de traitements ambulatoires, des capteurs destinés à aider les malvoyants à se déplacer plus facilement, des réseaux de capteurs permettant à l’agriculture d’être plus productive et moins énergivore, une utilisation plus intelligente de la surveillance et de l’analyse des grands ensembles de données afin d’augmenter l’efficacité du fonctionnement des usines, des formes plus appropriées d’apprentissage en ligne, et de nouveaux outils de surveillance des changements climatiques.

Pilotée par le Centre Européen de Recherche Nucléaire (CERN), l’initiative ATTRACT implique le Laboratoire de Biologie Moléculaire Européen (EMBL), l’Observatoire Austral Européen (ESO), le Centre Européen du Rayonnement Synchrotron (ESRF), le XEFL Européen, l’Institut Laue-Langevin (ILL), l’Université Aalto, l’Association Européenne de Recherche Industrielle (EIRMA), et l’ESADE. L’initiative est financée par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne.

Plus d'informations

ATTRACT est une initiative pionnière qui associe les communautés européennes de la recherche fondamentale et de l’industrie afin qu’elles pilotent, ensemble, la prochaine génération de technologies de détection et d’imagerie. Financé par le programme Horizon 2020 de l’Union Européenne, le projet vise à contribuer à relancer l’économie européenne et à améliorer la vie quotidienne au travers de la création de produits, de service, d’entreprises et d’emplois. Pour plus d’informations, consultez le site www.attract-eu.com

Les technologies de détection et d’imagerie de pointe constituent la pierre angulaire de plusieurs secteurs industriels, tels les technologies de l’information et des communications, l’énergie, les industries de transformation, la fabrication, l’aéronautique, la médecine, la robotique, l’espace et le transport. Ces technologies représentent un marché annuel de plus de 100 milliards d’euros (Frost & Sullivan Report, “Top Technologies in Sensors & Control”).

  • Le marché de l'imagerie médicale et des détecteurs de radiations représente 21 milliards d'euros par an.
  • L'imagerie par satellite représente un marché de 2 milliards d'euros et devrait connaître un taux de croissance annuel de 14,2% entre 2018 et 2023.
  • L’ouverture des données peut générer quelque 2,7 milliards d'euros de recettes.
  • Le secteur des TIC représente 4 % du PIB de l'UE et comprend des technologies telles que la fabrication de pointe, les bras robotiques, les capteurs à distance et les assemblages opto-mécaniques.

La recherche européenne excelle déjà dans ces domaines. La disponibilité des fonds ATTRACT accélèrera le développement de solutions innovantes, et améliorera le retour sur investissement scientifique de l’Europe en captant l’intérêt des investisseurs privés – business angels, sociétés de capital-risque et investisseurs privés. ATTRACT créera également les conditions d’investissement du secteur privé dans les entreprises qui en résultent, générant de la croissance économique pour les années à venir.

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope géant (ELT pour Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Virginia Mercouri
Media Adviser
Science|Business
Tel: + 32 489 095 044
Email: virginia.mercouri@sciencebusiness.net

Anna Alsina Bardagí
Research Impact Manager
ESADE Business School
Tel: +34 690 957 506
Email: anna.alsina@esade.edu

Lars Lindberg Christensen
Head of the education and Public Outreach Department
European Southern Observatory
Tel: +49 89 320 06 761
Mobile: +49 173 38 72 621
Email: lars@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1829.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1829fr-be
Type:Unspecified : Technology

Images

Technologie de rupture dans les domaines de la détection et de l’imagerie
Technologie de rupture dans les domaines de la détection et de l’imagerie

Voir aussi notre