Vue animée de molécules phosphorées détectées au sein d’une zone de formation stellaire ainsi que de la comète 67P

Sur cette animation figurent les principaux résultats d’une étude relative à l’origine interstellaire du phosphore, l’un des éléments constitutifs de la vie.

Grâce à ALMA, des astronomes ont pu localiser la zone de création des molécules composées de phosphore au sein de régions de formation d’étoiles telle AFGL 5142. L’arrière-plan de cette infographie est constitué d’un fond de ciel nocturne dans la constellation du Cocher, là précisément où se situe la région de formation stellaire baptisée AFGL 5142. L’image de cet objet acquise par ALMA figure dans l’angle supérieur gauche, et l’une des zones dans lesquelles l’équipe a découvert des molécules phosphorées est entourée d’un cercle. La molécule composée de phosphore la plus abondante au sein de AFGL 5142 est le monoxyde de phosphore, représenté en orange et rouge dans l’angle inférieur gauche. Une autre molécule, le nitrure de phosphore, a été détectée : elle figure en orange et bleu.

Les données acquises par l’instrument ROSINA à bord de la sonde ROSETTA de l’ESA ont permis aux astronomes de détecter du monoxyde de phosphore au sein de la comète 67P//Churyumov–Gerasimenko (en bas à droite de la vidéo). Cette première détection de monoxyde de phosphore à la surface d’une comète a permis aux astronomes d’établir une relation entre les régions de formation d’étoiles au sein desquelles la molécule est créée, et la Terre, où elle a joué un rôle essentiel dans l’émergence de la vie.

Crédit:

ESO/M. Kornmesser/L.Calçada; ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), Rivilla et al.; ESA/Rosetta/NAVCAM; Mario Weigand, www.SkyTrip.de

À propos de la vidéo

Identification:eso2001d
Langage:fr-be
Date de publication:15 janvier 2020 12:00
Communiqués de presse en rapport:eso2001
Durée:17 s
Frame rate:25 fps

À propos de l'objet

Nom:67P/Churyumov-Gerasimenko
Type:Solar System : Interplanetary Body : Comet

Ultra HD (info)


HD


Moyen

Podcast vidéo
2,6 Mio

For Broadcasters


Voir aussi notre