Bannir la pollution lumineuse

Cette magnifique image représente la Voie lactée s'élevant au-dessus de la “Residencia“ à l’observatoire de Paranal de l’ESO, que l’on peut voir au sommet d’une montagne au loin. La Residencia est l’hôtel privé de l’ESO pour le personnel de Paranal, un deuxième chez soi pour les astronomes, ingénieurs, techniciens et autres visiteurs du site. Connu comme une “oasis pour les astronomes”, le bâtiment comprend un restaurant, une salle de musique, une bibliothèque, une piscine et même un sauna pour aider les astronomes à se détendre entre et après leur journée de travail. Il a même été présenté dans le film de James Bond “Quantum of Solace” (2008).

Cette photo a été prise par l'ambassadeur photographe de l'ESO Petr Horálek. Elle montre à quel point la lumière artificielle peut polluer son environnement - la luminosité des lampes de la Residencia semble presque aveuglante par rapport aux étoiles. La lumière artificielle se disperse grâce aux particules dans notre atmosphère et peut noyer le ciel nocturne

Préserver le ciel sombre autour de Paranal est d’une importance capitale pour ESO - la noirceur qui entoure l’observatoire permet aux astronomes d’obtenir d’excellentes données d'observation. La préservation du ciel sombre est essentielle à la sensibilité et à la clarté des observations scientifiques. Les lumières non-célestes de cette image sont relativement peu nombreuses - un contraste frappant avec les routes parsemées de lampadaires et les villes illuminées auxquelles vous êtes peut-être habitués.

Crédit:

À propos de l'image

Identification:potw1936a
Langage:fr
Type:Photographique
Date de publication:9 septembre 2019 06:00
Taille:21643 x 10703 px

À propos de l'objet

Nom:Paranal Residencia
Type:Unspecified : Technology : Observatory : Facility

Formats des images

Grand JPEG
91,3 Mio
JPEG taille écran
185,5 Kio

Zoomable


Fonds d'écran

1024x768
287,3 Kio
1280x1024
487,1 Kio
1600x1200
716,0 Kio
1920x1200
837,8 Kio
2048x1536
1,2 Mio

 

Voir aussi notre