ann18070-fr — Annonce

L’Observatoire ESO de La Silla va se doter d’un nouvel instrument de pointe : le SOXS

8 octobre 2018

L’ESO vient de signer un accord avec un consortium international dirigé par l’INAF (Italian National Institute for Astrophysics), pour la construction d’un instrument spectrographique de pointe appelé SOXS, pour ‘Son Of X-Shooter’. Le design de cet instrument innovant est à l’étude depuis 2017, et le SOXS pourrait être installé à La Silla dès 2020.

Le SOXS sera installé sur le NTT (New Technology Telescope) de l’ESO, un télescope de 3.58 mètres de l’Observatoire de La Silla au Chili, et remplacera SOFI, un instrument qui a fidèlement fourni de nombreuses données à l’ESO pendant plus de 20 ans. Le SOXS est un instrument spectroscopique de conception unique, qui étudiera des phénomènes transitoires suite aux alertes des télescopes, satellites et détecteurs du monde entier.

Le SOXS fournira des observations spectroscopiques complémentaires essentielles pour beaucoup d’observations éphémères. Il est sur le point de devenir l’instrument de suivi de phénomènes transitoires le plus pointu de l’hémisphère sud. Le design novateur et ultraprécis de cet instrument lui assure une sensibilité presque égale à son prédécesseur, le X-shooter, bien qu’il soit installé sur un télescope bien plus petit.

Les phénomènes transitoires sont des évènements astronomiques qui, comme leur nom l’indique, ne sont visibles que pendant une courte période. Cela inclut des phénomènes astronomiques parmi les plus fascinants, tel que les supernovas ou les explosions d’ondes gravitationnelles. Il est essentiel d’étudier ces évènements dans les heures, sinon les minutes qui suivent leur apparition, à l’aide d’appareils spectrographique comme le SOXS. Le rythme déjà élevé de découvertes de phénomènes transitoires ne va qu’augmenter à mesure que les télescopes se perfectionneront, rendant la combinaison SOXS et NTT capitale pour l’observation de ces évènements éphémères, dont les longueurs d’ondes peuvent varier de l’ultraviolet au proche infra-rouge.

 

Depuis le NTT de l’Observatoire de La Silla, le SOXS étudiera une large variété de phénomènes astronomiques transitoires, à des distances très différentes et dans toutes les branches de l’astronomie. Il ciblera notamment des alertes rapides provenant de télescopes spatiaux (comme les sursauts gamma) ou de détecteurs d’ondes gravitationnelles, des alertes à moyen-terme (comme les supernovas et les émissions de rayons X), l’observation à long-terme de différentes sources (comme les blazars et les binaires cataclysmiques), le suivi spectroscopique des transits de planètes extra-solaires, ou des évènements isolés comme le passage proche de petits corps récemment découverts. En plus de son impressionnante capacité à observer les phénomènes transitoires, le SOXS sera aussi capable d’opérer des observations de routine d’objets simplement trop brillants pour d’autres instruments comme le X-shooter.

Le SOXS devrait voir le jour en 2020, et être mis en fonctionnement en 2021. Le contrat prévoit 5 ans d’exploitation avec une possibilité de reconduire pour 5 ans supplémentaires.

Notes

[1] Le SOXS (Son of X-shooter) est un développement de l’instrument X-Shooter installé sur le VLT. Le consortium SOXS est composé de : l’INAF (Italie), le Weizmann Institute of Science (Israël), la Universidad Andrés Bello & le Millennium Institute of Astrophysics (Chili), la University of Turku & la FINCA (Finlande), la Queen’s University Belfast (UK), le Tel Aviv University (Israël), et le Niels Bohr Institute (Danemark).

À propos de l'annonce

Identification:ann18070

Images

SOXS
SOXS
Seulement en anglais
ESO's New Technology Telescope
ESO's New Technology Telescope
Seulement en anglais