Kids

eso1441fr-ch — Communiqué de presse photo

Les étoiles bleues et chaudes de Messier 47

17 décembre 2014

Cette image spectaculaire de l'amas d'étoiles Messier 47 a été acquise au moyen de la caméra à grand champ qui équipe le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili. Ce jeune amas ouvert est principalement composé de brillantes étoiles bleues mais quelques géantes rouges s’en détachent aussi clairement.

Messier 47 se situe à quelque 1600 années lumière de la Terre dans la constellation de la Poupe (la poupe du navire Argo dans la mythologie). Il a été pour la première fois répertorié par un astronome italien du nom de Giovanni Battista Hodierna, peu avant 1664. Puis il fut redécouvert par Charles Messier en personne, qui visiblement n'avait pas connaissance des observations antérieures d'Hodierna.

Bien qu'il soit brillant et facile à observer, Messier 47 est l'un des amas ouverts les moins densément peuplés. Une cinquantaine d'étoiles seulement sont visibles en effet, dans une région de 12 années lumière de diamètre. A titre de comparaison, les autres amas ouverts peuvent contenir des milliers d'étoiles.

Messier 47 n'a pas toujours été si facile à repérer. Durant des années en effet, il fut considéré comme manquant, Charles Messier ayant reporté des coordonnées erronées. Puis l'amas fut redécouvert et une nouvelle appellation, dans un autre catalogue, lui fut attribuée – NGC 2422. L'erreur de Messier ainsi que la formelle concordance entre Messier 47 et NGC 2422 furent établies en 1959 seulement par l'astronome canadien T.F. Morris.

Ces étoiles nous apparaissent de couleur bleutée, ce qui constitue une indication de leur température : les étoiles les plus chaudes rayonnent dans le bleu en effet, les plus froides dans le rouge en revanche. La relation qui unit leur couleur, leur brillance et leur température peut être visualisée au moyen de la courbe de Planck. La spectroscopie permet aux astronomes d'étudier plus en détail les couleurs des étoiles – d'en déduire leur vitesse de rotation ainsi que leur composition chimique. Les quelques étoiles de couleur rouge visibles sur l'image sont des géantes rouges, bien plus évoluées que les étoiles bleues de masse inférieure et à la durée de vie plus longue.

Par hasard, Messier 47 se situe non loin dans le ciel d'un autre amas d'étoiles brillant – Messier 46. En réalité, Messier 46 est plus éloigné de la Terre que Messier 47 – distant de quelque 5500 années lumière en effet (contre 1500 années lumière pour Messier 47) – et constitué d'un plus grand nombre d'étoiles – au moins 500. Toutefois, il nous apparaît bien moins brillant, en raison de sa distance plus élevée.

Messier 46 constitue en quelque sorte l'ainé de Messier 47 : Messier 46 est âgé d'environ 300 millions d'années, Messier 47 de 78 millions d'années seulement. Aussi, la plupart des étoiles les plus massives et les plus brillantes de Messier 46 ont déjà achevé leur courte existence et ne sont plus visibles, tandis que les autres étoiles de cet amas plus âgé nous apparaissent majoritairement plus rouges et plus froides.

Cette image de Messier 47 a été produite dans le cadre du programme Joyaux Cosmiques de l'ESO. Ce programme a pour objet de produire, au moyen des télescopes de l'ESO, des images d'objets intéressants, intriguants ou visuellement attrayants, à des fins d'enseignement et de diffusion auprès du grand public. Le programme utilise de petites plages de temps d'observation et les combine à du temps de télescope inutilisé afin de réduire, au strict minimum, son impact sur les observations scientifiques. En outre, l'ensemble des données collectées est mis à disposition des astronomes au travers des archives scientifiques de l'ESO.

Notes

[1] La durée de vie d'une étoile dépend essentiellement de sa masse. Les étoiles massives, dont la masse est largement supérieure à celle du Soleil, ont de courtes durées de vie qui se mesurent en millions d'années. A l'inverse, les étoiles les moins massives peuvent rayonner durant des milliards d'années. Les étoiles d'un même amas sont caractérisées par un âge et une composition chimique initiale semblables. de ce fait les étoiles massives et brillantes évoluent plus rapidement, atteignent le stade de géante rouge plus précocement et achèvent leur existence bien avant celles de masses et de températures inférieures, qui leur survivent.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 91 04 41 06
Email: thierry.botti@osupytheas.fr

Richard Hook
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Email: rhook@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1441.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1441fr-ch
Nom:M 47
Type:Milky Way : Star : Grouping : Cluster : Open
Facility:MPG/ESO 2.2-metre telescope
Instruments:WFI

Images

L'amas d'étoiles Messier 47
L'amas d'étoiles Messier 47
Les amas d'étoiles brillants Messier 47 et Messier 46 dans la constellation de la Poupe
Les amas d'étoiles brillants Messier 47 et Messier 46 dans la constellation de la Poupe
Vue à grand champ des amas d'étoiles brillants Messier 47 et Messier 46
Vue à grand champ des amas d'étoiles brillants Messier 47 et Messier 46

Vidéos

Zooming in on the star cluster Messier 47
Zooming in on the star cluster Messier 47
Seulement en anglais
Close up view of the bright star cluster Messier 47
Close up view of the bright star cluster Messier 47
Seulement en anglais

Voir aussi notre