eso1841fr-be — Communiqué de presse institutionnel

L’ESO accueillera le réseau austral de télescopes Cherenkov à Paranal

L’ESO signe un partenariat avec le plus grand observatoire de rayons gamma au monde

20 décembre 2018

Le Directeur Général de l’ESO et le Directeur Général de l’Observatoire du Réseau de Télescopes Cherenkov (CTA) ont signé l’accord nécessaire à installer l’antenne australe du réseau CTA à proximité de l’Observatoire de Paranal de l’ESO au Chili. En parallèle, l’ESO et le gouvernement chilien ont signé un accord permettant à l’ESO d’accueillir ce nouveau télescope dans l’enceinte de l’Observatoire de Paranal de l’ESO. Ces accords permettront à l’observatoire gamma le plus ambitieux qui soit de bénéficier d’excellentes conditions d’observation ainsi que des infrastructures, de l’expertise et des installations de pointe de l’ESO. L’ESO exploitera l’installation pour le compte de l’Observatoire CTA et de ses Membres.

Le Réseau de Télescopes Cherenkov (CTA) est un instrument de nouvelle génération voué à détecter, depuis le sol, les rayons gamma d’énergie particulièrement élevée. Les télescopes qui le constituent seront distribués sur la surface du globe, tant dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud. Les rayons gamma sont des rayonnements électromagnétiques de très haute énergie, émis par les objets les plus chauds et les plus extrêmes de l’Univers – les trous noirs supermassifs, les supernovae, voire même les vestiges du Big Bang.

Le 19 décembre 2018, Federico Ferrini, Directeur Général de l’Observatoire du Réseau de Télescopes Cherenkov (CTAO),a rencontré Xavier Barcons,Directeur Général de l’ESO, dans les bureaux de l’ESO à Santiago du Chili. Ils ont signé, avec Andreas Kaufer, Directeur des Opérations de l’ESO, et d’autres membres du personnel de l’ESO, l’accord relatif à la construction et à l’exploitation du réseau austral de CTA sur le site de Paranal de l’ESO au Chili.

La Vice-Ministre des Affaires Etrangères du Chili, Carolina Valdivia Torres, et le Directeur Général de l’ESO ont par ailleurs signé un accord permettant à l’ESO d’accueillir l’antenne australe de CTA sur le site de l’Observatoire de Paranal au Chili, dans le cadre d’un programme ESO.

Un troisième accord avait déjà fait l’objet d’une signature le 17 décembre 2018 entre le CTAO et la Commission Nationale Chilienne pour la Science et la Technologie (CONICYT). Cet accord de coopération vise à encourager la recherche dans le domaine de l’astronomie au Chili, en capitalisant sur l’ouverture d’une nouvelle fenêtre observationnelle – celle de CTA-sud.

Grâce à ces trois accords, le CTAO pourra débuter les travaux de construction sur le site austral. L’Institut d’Astrophysique des Canaries abritera l’antenne boréale de CTA à l’Observatorio du Roque de los Muchachos sur l’île de La Palma en Espagne. La construction des réseaux nord et sud devrait commencer en 2020.

L’exploitation de CTA à Paranal ouvrira aux astronomes des Etats Membres de l’ESO, du Chili et du monde entier, une nouvelle fenêtre sur l’Univers”, précise Xavier Barcons, Directeur Général de l’ESO. “La longue expérience de l’ESO dans les domaines de l’entretien et de l’exploitation des flottes de télescopes dans des régions éloignées sera d’une valeur inestimable pour le projet CTA.”

Le site austral de CTA sera implanté dans la direction sud-est, à quelques 11 kilomètres du Very Large Telescope de l’Observatoire Paranal de l’ESO dans le désert de l’Atacama, et à 16 kilomètres seulement de site d’érection du futur Extremely Large Telescope. Cette région est l’une des plus arides et des plus isolées au monde – un véritable paradis pour les astronomes. Outre des conditions idéales d’observation à l’année, CTA bénéficiera, à l’Observatoire de Paranal, de l’ensemble des avantages que lui procurera l’infrastructure de l’ESO. Les infrastructures et les installations existantes, ainsi que la longue expérience de l’ESO dans la conduite de projets astronomiques à l’échelle internationale, complèteront la construction et l’exploitation du nouveau réseau de télescopes.

“Grâce aux accords signés ce jour, le CTAO ne bénéficiera pas seulement de l’exceptionnelle clarté du ciel chilien, mais également des installations et de la longue expérience de l’ESO, le tout constituant une formidable contribution à la réalisation de cet ambitieux système de télescopes” ajoute Federico Ferrini. “Le partenariat entre l’ESO et le CTAO servira de pierre angulaire à l’astrophysique multi-messagère – un domaine en plein essor, offrira l’opportunité de collaborations futures avec d’autres grandes infrastructures, tel le Vaste Réseau (Sub-)Millimétrique de l’Atacama (ALMA), le Réseau Kilométrique Carré (SKA) et les interféromètres gravitationnels de dernière génération.

Les réseaux de télescopes Cherenkov actuels, sensibles aux rayons gamma à très haute énergie, consistent en une poignée de télescopes individuels. CTA – avec sa surface collectrice plus étendue et une excellente résolution angulaire – constituera le réseau de télescopes gamma le plus vaste et le plus sensible au monde. Il sera capable de détecter les rayons gamma avec une précision inégalée et sera dix fois plus sensible que ses prédécesseurs.

Bien que l’atmosphère terrestre empêche les rayons gamma d’atteindre la surface, les miroirs et les caméras à grande vitesse de CTA détecteront le rayonnement Cherenkov, sortes d’éclairs de courte durée et d’une étrange couleur bleutée résultant de l’interaction des rayons gamma avec l’atmosphère terrestre. Localiser la source de ce rayonnement permettra de retracer la trajectoire de chaque rayon gamma jusqu’à son origine.

Le champ d’investigation de CTA est extrêmement vaste. Il s’étend de la compréhension du rôle des particules cosmiques relativistes à la détection de la matière noire. CTA explorera l’Univers extrême, sondant des environnements allant du voisinage immédiat des trous noirs aux vides cosmiques à des échelles plus grandes. Il pourrait éventuellement conduire à l’émergence d’une nouvelle physique, puisqu’il étudie la nature de la matière et des forces au-delà du modèle standard.

CTA opèrera depuis deux sites, implantés l’un dans l’hémisphère nord, l’autre dans l’hémisphère sud, ce qui lui permettra de maximiser sa couverture du ciel nocturne. Lorsque la construction sera achevée, le CTAO sera composé de plus d’une douzaine d’instruments dans l’hémisphère nord – à l’ Observatorio del Roque de los Muchachos de l’Institut d’Astrophysique des Canaries sur l’île de La Palma dans les îles Canaries – et de 99 instruments dans l’hémisphère sud.

Plus de 1400 scientifiques et ingénieurs issus de pays répartis sur les cinq continents sont impliqués dans le développement scientifique et technique de CTA. Les actionnaires de l’entité juridique actuelle – CTAO GmbH – sont les représentants des ministères et des organismes de financement d’Australie, d’Autriche, de la République Tchèque, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, des Pays-Bas, du Japon, de Slovénie, d’Afrique du Sud, d’Espagne, de Suisse et du Royaume-Uni [1]. Ils se préparent actuellement à la création d’un Consortium Européen pour les Infrastructures de Recherche – le CTAO ERIC – qui procèdera ensuite à la création de cet immense observatoire. L’ERIC sera composé des Etats Membres de CTAO et des pays associés.

 

Notes

[1] Les Pays-Bas et l’Afrique du Sud participent au CTAO gGmbH en qualité d’observateurs.

Plus d'informations

CTA est une initiative globale visant à construire l’observatoire de rayons gamma de haute énergie le plus étendu et le plus sensible au monde. Plus de 1400 scientifiques et ingénieurs issus de pays répartis sur les cinq continents (Arménie, Australie, Autriche, Bulgarie, Canada, Chili, Croatie, République Tchèque, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Inde, Irlande, Italie, Japon, Mexique, Namibie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Slovénie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni, Etats-Unis d’Amérique et Ukraine) et plus de 200 instituts de recherche contribuent au projet CTA. CTA sera le premier observatoire mondial d’astronomie à rayons gamma de la prochaine décennie et au-delà, ainsi que le premier observatoire astronomique terrestre dédié aux rayons gamma ouvert aux communautés astronomiques et de physique des particules du monde entier.

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 16 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope géant (ELT pour Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

 

Liens

Contacts

Megan Grunewald
Outreach and Communications Officer / CTAO gGmbH
Heidelberg, Germany
Tel: +49 6221 516471
Email: mgrunewald@cta-observatory.org

Calum Turner
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: pio@eso.org

Mariya Lyubenova
ESO Outreach Astronomer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6188
Email: mlyubeno@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1841.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1841fr-be
Nom:Cherenkov Telescope Array
Type:Unspecified : Technology : Observatory : Facility
Facility:Cherenkov Telescope Array

Images

CTA Telescopes in Southern Hemisphere
CTA Telescopes in Southern Hemisphere
Seulement en anglais
Signature ceremony with CTA for for the construction and operation of CTA-South
Signature ceremony with CTA for for the construction and operation of CTA-South
Seulement en anglais
Signature ceremony with the Chilean Ministry of Foreign Relations
Signature ceremony with the Chilean Ministry of Foreign Relations
Seulement en anglais
Map of the CTA's location and layout
Map of the CTA's location and layout
Seulement en anglais
Panoramic view of CTA Observatory Site
Panoramic view of CTA Observatory Site
Seulement en anglais
Proposed CTA Telescopes
Proposed CTA Telescopes
Seulement en anglais
Stone piles mark telescope layout on site
Stone piles mark telescope layout on site
Seulement en anglais
Medium-Sized Telescope of the Cherenkov Telescope Array
Medium-Sized Telescope of the Cherenkov Telescope Array
Seulement en anglais
CTA Array at Night with Air Showers
CTA Array at Night with Air Showers
Seulement en anglais
Cherenkov Telescope Array rendering
Cherenkov Telescope Array rendering
Seulement en anglais
CTA sites map
CTA sites map
Seulement en anglais
Map of CTA's Location at Paranal
Map of CTA's Location at Paranal
Seulement en anglais
Location of the Cherenkov Telescope Array
Location of the Cherenkov Telescope Array
Seulement en anglais
Barracks at CTA site
Barracks at CTA site
Seulement en anglais
Stone pile markers
Stone pile markers
Seulement en anglais
Place markers
Place markers
Seulement en anglais
Plotting the layout
Plotting the layout
Seulement en anglais
The VLT's future neighbour
The VLT's future neighbour
Seulement en anglais
CTA: The Two Towers
CTA: The Two Towers
Seulement en anglais
Keeping an eye on the weather
Keeping an eye on the weather
Seulement en anglais
Marking territory
Marking territory
Seulement en anglais
Comparing sizes
Comparing sizes
Seulement en anglais
Cerro Paranal and Cerro Armazones in Chile
Cerro Paranal and Cerro Armazones in Chile
Seulement en anglais
Cherenkov light
Cherenkov light
Seulement en anglais
CTA panorama
CTA panorama
Seulement en anglais
CTA's future home
CTA's future home
Seulement en anglais
Desert but not deserted
Desert but not deserted
Seulement en anglais
Site characterisation instrumentation
Site characterisation instrumentation
Seulement en anglais
Studying the environment
Studying the environment
Seulement en anglais
Watching Earth and sky
Watching Earth and sky
Seulement en anglais
Tracks in the sand
Tracks in the sand
Seulement en anglais
Out in the desert
Out in the desert
Seulement en anglais
Deep in the Atacama
Deep in the Atacama
Seulement en anglais
Future observatory
Future observatory
Seulement en anglais
Dust and rocks
Dust and rocks
Seulement en anglais
Sharing the sky
Sharing the sky
Seulement en anglais
The stunning colours of night
The stunning colours of night
Seulement en anglais
CTA and its neighbours
CTA and its neighbours
Seulement en anglais
Map showing CTA's Location at Paranal
Map showing CTA's Location at Paranal
Seulement en anglais

Vidéos

ESOcast 189 Light: Le plus vaste réseau de télescopes gamma s’installe à Paranal
ESOcast 189 Light: Le plus vaste réseau de télescopes gamma s’installe à Paranal
The Cherenkov Telescope Array (CTA) Southern Site
The Cherenkov Telescope Array (CTA) Southern Site
Seulement en anglais
Cherenkov Telescope Array-South in operation (artist's impression)
Cherenkov Telescope Array-South in operation (artist's impression)
Seulement en anglais

Voir aussi notre