eso2019fr-be — Communiqué de presse photo

Étoiles et crânes : la nouvelle image de l'ESO révèle une mystérieuse nébuleuse

30 octobre 2020

Ce vestige éthéré d'une étoile morte depuis longtemps, nichée dans le ventre de La Baleine, ressemble étrangement à un crâne flottant dans l'espace. Cette photo au niveau de détail étonnant a été prise par le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO, la mystérieuse nébuleuse du crâne est mise en valeur dans cette nouvelle image aux magnifiques couleurs de sang. Cette nébuleuse planétaire est la première connue à être associée à une paire d'étoiles étroitement rapprochées, autour de laquelle d'une troisième étoile est en orbite.

 

Aussi connue sous le nom de NGC 246, la nébuleuse du Crâne se trouve à environ 1600 années-lumière de la Terre, dans la constellation australe de Cetus (la Baleine). Elle s'est formée lorsqu'une étoile semblable au Soleil dans son grand âge a expulsé ses couches externes, laissant derrière elle son noyau nu - une naine blanche - une des deux étoiles que l'on peut voir au centre même de NGC 246.

Même si cette nébuleuse est connue depuis des siècles, ce n'est qu'en 2014 que les astronomes ont découvert, grâce au VLT de l'ESO, que la naine blanche et son compagnon cachent une troisième étoile située au cœur de la nébuleuse du Crâne. Cette étoile, qui n'est pas visible sur cette image, est une faible naine rouge qui se trouve à proximité de la naine blanche à une distance correspondant à environ 500 fois la distance entre la Terre et le Soleil. La naine rouge et la naine blanche orbitent l'une autour de l'autre comme une paire, et l'étoile extérieure tourne autour des deux naines à une distance d'environ 1900 fois la distance entre la Terre et le Soleil. Ensemble, ces trois étoiles font de NGC 246 la première nébuleuse planétaire connue avec un système stellaire triple hiérarchique en son centre.

Prise par l'instrument FORS 2 sur le VLT de l'ESO dans le désert chilien d'Atacama, cette nouvelle image de la nébuleuse du Crâne capture volontairement la lumière émise dans certaines gammes étroites de longueurs d'onde - celles associées au gaz hydrogène et oxygène. Les observations de la lumière émise par des éléments spécifiques permettent de révéler une multitude d'informations sur la composition chimique et structurelle d'un objet. Cette nouvelle image de la nébuleuse du crâne met ainsi en évidence les endroits où le NGC 246 est riche ou pauvre en hydrogène (en rouge) et en oxygène (en bleu clair).

Cette image a été sélectionnée dans le cadre du programme Cosmic Gems (les joyaux cosmiques) de l'ESO, une initiative de sensibilisation visant à produire des images d'objets intéressants, intrigants ou visuellement attrayants en utilisant les télescopes de l'ESO, à des fins d'éducation et de sensibilisation du public. Le programme utilise le temps de télescope qui ne peut pas être utilisé pour des observations scientifiques. Toutes les données collectées peuvent également être utilisées à des fins scientifiques et sont mises à la disposition des astronomes par le biais des archives scientifiques de l'ESO.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 16 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est l'un des plus grands télescopes conçus exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope géant (ELT pour Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

 

Contacts

Bárbara Ferreira
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6670
Mobile: +49 151 241 664 00
Email: pio@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso2019.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso2019fr-be
Nom:NGC246
Type:Milky Way : Star : Evolutionary Stage : White Dwarf
Milky Way : Nebula : Type : Planetary
Facility:Very Large Telescope
Instruments:FORS2

Images

Nouvelle image de la nébuleuse du Crâne prise par le VLT de l'ESO
Nouvelle image de la nébuleuse du Crâne prise par le VLT de l'ESO
La nébuleuse du crâne dans la constellation de La Baleine
La nébuleuse du crâne dans la constellation de La Baleine
Le ciel autour de la nébuleuse du Crâne
Le ciel autour de la nébuleuse du Crâne

Vidéos

ESOcast 232 Light : Étoiles et Crânes
ESOcast 232 Light : Étoiles et Crânes
Zoom sur la nébuleuse du Crâne
Zoom sur la nébuleuse du Crâne

Voir aussi notre