Un observateur d’étoiles à la retraite

Dans la périphérie du désert d’Atacama au Chili, dans le ciel au-dessus de l’observatoire La Silla de l’ESO, un météore flamboie sur la Voie lactée, constellée d’étoiles et recouverte de poussière. Cet événement pittoresque avait un spectateur silencieux et statique, visible ici à gauche du cadre: le télescope SEST (Swedish-ESO Submillimetre Telescope).

Le SEST a été construit en 1987 pour le compte de l’ESO et du Conseil suédois de la recherche en sciences naturelles et a été mis hors service en 2003. Au cours de ces 16 années, il a contemplé certains des cieux les plus sombres et les plus clairs du monde. Au moment de la construction, le SEST de 15 mètres était le seul grand télescope de l'hémisphère sud conçu pour l'astronomie sub-millimétrique.

Durant son activité, le SEST a été utilisé pour de nombreuses recherches, notamment pour observer le centre de la Voie lactée et pour étudier les deux satellites de notre galaxie, les nuages ​​de Magellan. En 1995, les observations SEST ont montré que la nébuleuse Boomerang - un nuage de gaz formé par une étoile mourante de la constellation du Centaure - était le lieu le plus froid de l’Univers, à un degré plus chaud que le zéro absolu.

Crédit:

ESO/ B. Tafreshi (twanight.org)

À propos de l'image

Identification:potw1947a
Langage:fr
Type:Photographique
Date de publication:25 novembre 2019 06:00
Taille:6144 x 4096 px

À propos de l'objet

Nom:Swedish–ESO Submillimetre Telescope
Type:Unspecified : Technology : Observatory : Telescope

Formats des images

Grand JPEG
4,9 Mio
JPEG taille écran
254,9 Kio

Zoomable


Fonds d'écran

1024x768
274,8 Kio
1280x1024
432,2 Kio
1600x1200
600,3 Kio
1920x1200
697,1 Kio
2048x1536
914,2 Kio

 

Voir aussi notre