eso1827fr — Communiqué de presse photo

Beauté et élégance célestes

8 août 2018

Une multitude de galaxies étincelantes peuplent ce cliché acquis par le Télescope de Sondage du VLT de l’ESO, un télescope de 2,6 m à la pointe de la technologie conçu pour sonder le ciel dans le domaine visible. La multitude de galaxies visibles sur cette image présente des caractéristiques dont l’étude permet aux astronomes de découvrir la structure galactique dans ses moindres détails.

Le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO est capable d’observer des objets astronomiques de faible luminosité dans les moindres détails. Mais lorsque les astronomes souhaitent étudier la diversité galactique, il leur faut utiliser un autre type d’instrument, doté d’un champ de vue plus étendu, tel le Télescope de Sondage du VLT (VST). Il fut conçu à des fins d’observation de vastes portions des cieux chiliens vierges de toute pollution, et offre aux astronomes des relevés célestes détaillés de l’hémisphère austral.

Les puissantes capacités d’observation du VST ont conduit une équipe internationale d’astronomes à effectuer un relevé de galaxies de type primitif (VST Early-type GAlaxy Survey, VEGAS) [1], puis à étudier un échantillon de galaxies elliptiques dans l’hémisphère austral [2]. Grâce à OmegaCAM, un détecteur ultra-sensible situé au cœur du VST [3], une équipe emmenée par Marilena Spavone de l’INAF – Observatoire Astronomique de Capodimonte à Naples en Italie, a capturé des images d’une grande diversité de galaxies de ce type évoluant dans différents environnements.

NGC 5018 est l’une de ces galaxies. Située dans la constellation de la Vierge, elle apparaît de couleur blanche, laiteuse, près du centre de cette image. A première vue, elle ressemble à une tâche diffuse. Observée de plus près, un mince flux de gaz et d’étoiles – une queue de marée – semble s’échapper de cette galaxie elliptique. Ces petites particularités galactiques que sont les queues de marées et autres flux d’étoiles témoignent d’interactions galactiques et constituent des éléments essentiels à une meilleure compréhension de la structure ainsi que de la dynamique des galaxies.

Sur cette splendide image de 400 megapixels figurent non seulement de nombreuses galaxies elliptiques – ainsi que quelques galaxies spirales, mais également une grande diversité d’étoiles brillantes en avant-plan au sein de notre galaxie, la Voie Lactée. Ces objets, telle l’étoile HD 114746  d’un bleu vif située près du centre de l’image, ne sont pas les sujets principaux de ce portrait astronomique, mais se situent sur la ligne de visée joignant la Terre aux lointaines galaxies faisant l’objet de cette étude. Les traces à peine visibles laissées par les astéroides de notre propre Système Solaire n’en sont pas moins fascinantes. Ainsi, sous NGC 5018 figure la mince traînée laissée par l’astéroïde 2001 TJ21 (110423). Capturée à diverses reprises, au cours d’observations successives, cette faible trace s’étire sur la totalité de l’image. Un peu plus à droite figure l’empreinte laissée par un autre astéroïde, baptisé 2000 WU69 (98603).

Ainsi donc, lorsque les astronomes entreprennent d’étudier les fines caractéristiques de galaxies distantes de millions d’années lumière de la Terre, ils capturent également les images d’étoiles proches, situées à quelques centaines d’années lumière de la Terre, ainsi que les minces traînées d’astéroïdes cheminant à quelques minutes lumière seulement, au sein de notre propre Système Solaire. L’étude des régions les plus reculées de l’Univers s’accompagne donc d’observations tout aussi envoûtantes de notre proche environnement. Tel est le résultat d’une parfaite complémentarité entre les instruments de l’ESO, dotés d’une grande sensibilité, et l’extrême pureté des cieux chiliens.

Notes

[1] VEGAS est l’appellation d’une campagne d’observations multi-bandes et profonde des galaxies de type primitif effectuée au moyen du Télescope de Sondage du VLT (VST) par une équipe pilotée par Enrichetta Iodice de l’INAF – Observatoire Astronomique de Capodimonte à Naples en Italie.

[2] Les galaxies elliptiques sont des galaxies de type primitif. Ce qualificatif ne découle pas de leur âge, mais de l’hypothèse jadis envisagée selon laquelle elles évolueraient vers la forme spirale, plus familière. Cette hypothèse est désormais écartée. Les galaxies de type primitif sont dotées d’une forme elliptique et bien souvent dépourvues de gaz, donc caractérisées par un faible taux de formation d’étoiles. L’étonnante diversité de formes et de types de galaxies fait l’objet d’une classification au sein de la séquence de Hubble.

[3] OmegaCAM consiste en un détecteur extrêmement sensible constitué de 32 dispositifs individuels à couplage de charges. Il génère des images dotées de 256 millions de pixels, soit 16 fois plus que la caméra avancée dédiée aux relevés (ACS) du Télescope Spatial Hubble du consortium NASA/ESA. OmegaCAM fut conçu et construit par un consortium composé d’instituts néerlandais, allemands et italiens, placé sous le pilotage de l’ESO.

Plus d'informations

Cette recherche est présentée dans un article intitulé “VEGAS: A VST Early-type GAlaxy Survey. III. Mapping the galaxy structure, interactions and intragroup light in the NGC 5018 group” par Marilena Spavone et al., qui sera publié dans Astrophysical Journal.

L’équipe est composée de Marilena Spavone (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy), Enrichetta Iodice (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy), Massimo Capaccioli (University of Naples, Naples, Italy), Daniela Bettoni (INAF-Astronomical Observatory of Padova, Italy), Roberto Rampazzo (INAF-Astronomical Observatory of Padova, Italy), Noah Brosch (The Wise Observatory and School of Physics and Astronomy Tel Aviv University, Israel), Michele Cantiello (INAF-Astronomical Observatory of Teramo, Italy), Nicola R. Napolitano (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy), Luca Limatola (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy), Aniello Grado (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy), Pietro Schipani (INAF-Astronomical Observatory of Capodimonte, Naples, Italy).

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope géant (ELT pour Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Observatoire des Sciences de l'Univers Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@osupytheas.fr

Marilena Spavone
INAF – Osservatorio Astronomico di Capodimonte
Napoli, Italy
Tel: +39 081 5575602
Email: marilena.spavone@oacn.inaf.it

Mariya Lyubenova
ESO Outreach Astronomer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6188
Email: mlyubeno@eso.org

Calum Turner
ESO Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6670
Email: pio@eso.org

Connect with ESO on social media

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1827.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1827fr
Nom:NGC 5018
Type:Early Universe : Galaxy : Type : Elliptical
Facility:VLT Survey Telescope
Instruments:OmegaCAM
Science data:2018ApJ...864..149S

Images

Beauté et élégance célestes
Beauté et élégance célestes
Vue annotée du ciel environnant NGC 5018
Vue annotée du ciel environnant NGC 5018
Vue à grand champ de l’environnement de NGC 5018
Vue à grand champ de l’environnement de NGC 5018
NGC 5018 dans la constellation de la Vierge
NGC 5018 dans la constellation de la Vierge
Image issue du Digitized Sky Survey figurant les alentours de la galaxie NGC 5018 dans la constellation de la Vierge.
Image issue du Digitized Sky Survey figurant les alentours de la galaxie NGC 5018 dans la constellation de la Vierge.

Vidéos

ESOcast 174 Light: Beauté et élégance célestes (4K UHD)
ESOcast 174 Light: Beauté et élégance célestes (4K UHD)
Zoom sur NGC 5018
Zoom sur NGC 5018
Vue panoramique sur NGC 5018 et ses environs
Vue panoramique sur NGC 5018 et ses environs

Voir aussi notre