Quand le cœur des galaxies s'éteint ...

La formation d'étoiles au sein de galaxies désormais « passives » a cessé il y a des milliards d'années. Des observations effectuées au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO et du Télescope Spatial Hubble du consortium NASA/ESA ont révélé que, trois milliards d'années après le Big Bang, ces galaxies continuaient de donner naissance à des étoiles en leur périphérie, mais plus en leur sein. Le processus de formation stellaire semble avoir pris fin au cœur même des galaxies, puis s'être propagé à leurs périphéries.

Le diagramme ci-dessus illustre ce processus. Les galaxies de l'Univers jeune figurent sur la partie gauche. Les régions de couleur bleue sont celles de formation d'étoiles. Les régions de couleur rouge n'abritent en revanche que de vieilles étoiles rougeoyantes ; ces zones « passives » sont totalement dépourvues de jeunes étoiles bleues en cours de formation. Les galaxies géantes de type sphéroïdal qui en résultent et qui peuplent l'Univers actuel figurent sur la partie droite du diagramme.

Crédit:

ESO

À propos de l'image

Identification:eso1516a
Langage:fr-ch
Type:Dessin
Date de publication:16 avril 2015 20:00
Communiqués de presse en rapport:eso1516
Taille:5000 x 3000 px

À propos de l'objet

Type:Early Universe : Galaxy : Type : Elliptical

Image Formats

Grand JPEG
5,7 Mio

 

Voir aussi notre